Les Pays de Loire testent l’accompagnement scolaire via Internet

14 novembre 2001 à 00h00
0
Des lycéens des Pays de la Loire peuvent profiter d'un "tutorat en ligne" en français et en mathématiques. Du nouveau dans l'éducation ?

La formation en ligne ferait-elle de réels progrès au sein de l'Education nationale ?

Quelques exemples encourageants font surface, notamment dans les Pays de la Loire.

La Région a initié des programmes qui visent à encourager des actions éducatives "innovantes" dans les établissements, et en particulier dans le domaine des nouvelles technologies : actions en faveur de l'information et de l'orientation des jeunes, bourse aux stages, université virtuelle.

Depuis quelques jours un nouveau projet, faisant partie de la stratégie de la région pour l'éducation et le formation, a été lancé.

Plus de 5000 lycéens peuvent maintenant profiter d'un "accompagnement scolaire personnalisé via Internet" en français et en mathématiques.

Selon le Conseil régional, il s'agit tout simplement d'une "première en France".

La région des Pays de la Loire veut ainsi aller "bien au-delà de ce que lui dicte la stricte observation des transferts de compétences, puisant largement sur son propre budget pour satisfaire les besoins locaux."

Un perfectionnement sur certains points du programme à travers des exercices interactifs va être proposé aux élèves de quatorze établissements tests des Pays de La Loire, indique la région dans un communiqué.

A l'issue de chaque phase d'apprentissage, un diagnostic personnalisé sera établi. Le suivi des élèves internautes se fera à l'aide de bulletins qui leur seront adressés deux fois par mois.

Ce "tutorat en ligne" sera expérimenté jusqu'en mai 2002 par des lycéens des séries générales L (littéraire), ES (économique et sociale) et S (scientifique).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AdLink rachète les activités européennes de la régie DoubleClick
66 nouvelles start-up ont été créées le mois dernier à Paris !
Sharp et Cisco vont-ils concurrencer Bluetooth ?
Le Parlement européen dépose un amendement sur les
Domeus propose la déclinaison BtoB de son offre d’eMailing
AdLink rachète les activités européennes de la régie DoubleClick
66 nouvelles start-up ont été créées le mois dernier à Paris !
Sharp et Cisco vont-ils concurrencer Bluetooth ?
Le Parlement européen dépose un amendement sur les
Domeus propose la déclinaison BtoB de son offre d’eMailing
Haut de page