StepStone ferme ses sites non rentables

Par pulmo
le 12 novembre 2001 à 00h00
0

L’un des acteurs majeurs du recrutement en ligne, présent dans 17 pays, est contraint de se recentrer sur ses seuls sites rentables et licencie massivement

L'un des acteurs majeurs du recrutement en ligne, présent dans 17 pays, est contraint de se recentrer sur ses seuls sites rentables et licencie massivement

Des recruteurs qui licencient ? Etrange paradoxe et pourtant c'est bien le cas du site de recrutement en ligne StepStone, un des leaders du secteur, qui a décidé de fermer tous ses sites non rentables et de procéder à des réductions d'effectifs importantes.

La start-up norvégienne, présente dans 17 pays, mais en proie à de graves difficultés financières, a décidé de se recentrer sur huit pays : l'Allemagne, la Belgique et le Danemark, tous trois déjà profitables, ainsi que la Norvège, la Suède, la Finlande, les Pays-Bas et le Luxembourg, cinq pays proches de l'équilibre.
Le site anglais a déjà fermé ses portes tandis que la France et l'Italie présentent des performances décevantes et devraient subir rapidement le même sort.

L'entreprise avait déjà annoncé le licenciement de 20 % de ses effectifs, soit 223 personnes, en juillet, après avoir enregistré une chute de 6 % de ses revenus par rapport au 1er trimestre. Depuis la situation s'est encore aggravée. Les revenus du 3ème trimestre s'élèvent à 13,4 millions d'euros, contre 17,1 millions au 2ème trimestre, soit une baisse de 21 % et surtout l'entreprise a enregistré une perte d'exploitation de 29,8 millions d'euros sur ce trimestre.

Stepstone indique se préparer à réduire ses effectifs de 60%, pour passer de 876 salariés actuellement à 350 d'ici la fin de l'année 2001.

L'entreprise serait en bonne voie pour lever des fonds nécessaires. Mais en cas d'échec, StepStone devra-t-il cesser toute activité ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants
Google développe une IA pour prédire les risques de cancer du poumon
#WTF Quand l'Autopilot Tesla suggère de rouler à contre-sens
Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
IBM :
scroll top