CVFM veut décrypter le référencement payant

08 novembre 2001 à 00h00
0
L'agence CVFM décrypte les nouvelles approches de l'indexation de sites web avec Referencement-payant.net.

L'agence de webmarketing CVFM (creating value for the millennium) vient de réaliser une vidéo de formation en ligne sur le référencement payant à destination des responsables marketing.

Il y a peu les principaux moteurs et annuaires acceptaient gratuitement les inscriptions de sites dans leurs bases de données...

Aujourd'hui, Altavista France, Indexa, France, MSN France, Nomade, Voilà, etc. ont mis en place des formules de référencement payant qui permettent aux entreprises de référencer leurs sites ''dans des conditions privilégiées''.

Un changement annoncé qui exige de nouvelles stratégies métier de la part des professionnels du référencement. En effet, comment pour le client ne pas exiger l'obligation de résultat pour un service payant ? Est-ce la fin du référencement gratuit ?

Pour tenter de répondre à ces problématiques l'agence CVFM, qui a recours au référencement payant depuis 1999, recense 180 formules de référencement payant dans les outils francophones et internationaux.

CVFM classe ces offres en 4 catégories :

Les frais d'inscription dans les annuaires (Yahoo.com, Looksmart.com, Voila.fr) ; la facturation de l'indexation accélérée dans les moteurs (Altavista, Hotbot/Inktomi) ; la facturation du positionnement par mots clés pour une apparition en 1ère position de recherche (Google : sponsored Links, Yahoo : sponsored sites).

Enfin CVFM propose comme quatrième catégorie la facturation au trafic généré (Goto.com).

Le portail referencement-payant.net développe ces sujets a travers la vidéo de formation réalisé par un des fondateurs de CVFM, Raphaël RICHARD. Après une analyse des offres de référencement payant, sont proposées différentes stratégies à adopter dans ce nouvel environnement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Gironde accueille les Rencontres européennes du multimédia
Jean-Marie Messier, Henri Emmanuelli, André Santini et d'autres personnalités débattent de
Yahoo ! n’a pas à se soumettre à la loi française
Ouriel Ohayon, directeur marketing de Ludopia Interactive, société éditrice de LuckyVillage.com
Cytale changerait'il de modèle économique pour le Cybook?
La Gironde accueille les Rencontres européennes du multimédia
Jean-Marie Messier, Henri Emmanuelli, André Santini et d'autres personnalités débattent de
Yahoo ! n’a pas à se soumettre à la loi française
Ouriel Ohayon, directeur marketing de Ludopia Interactive, société éditrice de LuckyVillage.com
Cytale changerait'il de modèle économique pour le Cybook?
Haut de page