Milkado dresse un bilan positif

01 juin 2018 à 15h36
0
Après an d'existence, Milkado.com a franchi le cap des 600.000 inscrits tandis que Biskott, société éditrice du jeu, a déjà atteint son seuil de rentabilité

Basé sur un concept plutôt simple et ludique, Milkado est un site de jeu faisant appel au concept d'advertainment. Contraction d'advertising et d'entertainment, il s'agit de concilier, sur un même site, intérêts pour les joueurs et intérêts pour les annonceurs.

Coté joueurs, le succès de Milkado reposerait notamment sur les gains : près de 2,5 millions de francs ont déjà été redistribués aux membres, depuis le lancement du site en juin 2000, site qui revendique 600.000 membres.

Coté annonceurs, Milkado.com serait un outil marketing puissant mis à la disposition de ses annonceurs que sont par exemple Coca-Cola, Microsoft, SFR, ou encore Ze bank...

Biskott SA, société éditrice du site Milkado, a fortement développé son offre de « permission marketing ». Celle-ci est gérée en interne mais aussi par Consodata E-Business, Conso Régie et MédiaPrisme. Grâce au « Datamining », Biskott bénéficie d'une connaissance parfaite de sa base de données. Ainsi, les annonceurs « click & mortar » et « DotCom » ont la possibilité de réaliser des campagnes de Marketing direct auprès d'une cible qu'ils ont préalablement définis en fonction de critères socio-démographiques et / ou comportementaux. La société propose différents types de campagnes (mailing, e-mailing, data collections).

Frédéric Herbinet, PDG de Biskott SA, explique ainsi : « Plus de 18 millions de parties sont jouées chaque mois sur Milkado, nous sommes par conséquent en mesure d'assurer une visibilité importante aux marques communiquant sur notre site ».

Concernant les campagnes de marketing direct ciblées menées par les annonceurs, il ajoute « Les taux de conversion obtenus à l'issue des campagnes sont excellents. Notre plus grande satisfaction aujourd'hui est de constater que les annonceurs sont fidèles à Milkado. A titre d'exemple, Renault va, pour la troisième fois, mener une campagne auprès de nos joueurs. »

La stratégie adoptée semble être payante : sur un créneau où beaucoup de sites de jeux ont fait failllite, Biskott annonce avoir d'ores et déjà atteint son seuil de rentabilité.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Les terminaux UMTS japonais encore perfectibles
Haut de page