France Télécom projette d'atteindre les 500 000 abonnés ADSL à la fin de l'année

Par ahabian
le 28 septembre 2001 à 00h00
0

L'opérateur historique se laisse jusqu'à la fin de l'année pour atteindre les 500 000 abonnés ADSL

L'opérateur historique se laisse jusqu'à la fin de l'année pour atteindre les 500 000 abonnés ADSL

Michel BON, PDG de France Télécom, est allé ce vendredi à Grenoble à l'occasion de l'inauguration d'un "réseau régional haut débit" nommé AMPLIVIA.

A cette occasion, monsieur BON a précisé que France Télécom possède pour le moment 260.000 clients ADSL et qu'il souhaite faire évoluer ce chiffre jusqu'à 500 000 à la fin de l'année 2001.

En effet, France Télécom s'estime en "retard" fâce à ses concurrents européens et plus précisement à l'Allemagne, leader actuel sur le marché ADSL avec plus de 1,2 millions d'abonnés payants.

Inutile de préciser que la politique de recrutement d'abonnés devrait être très aggressive en cette période de rentrée scolaire et encore plus aggressive pendant les fêtes de Noël.

Espérons que le prix des abonnements aura tendance à baisser pour le plus grand bien du futur consommateur et des anciens abonnés également.

Une rumeur courait également sur le fait que France Télécom pourrait augmenter les débits actuels de l'ADSL. A suivre...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants
Google développe une IA pour prédire les risques de cancer du poumon
#WTF Quand l'Autopilot Tesla suggère de rouler à contre-sens
Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
IBM :
Une IA créée par Google prouve plus de 1200 théorèmes mathématiques
scroll top