René Trégouët réclame l'abandon des licences UMTS

Par
Le 07 septembre 2001
 0

Le sénateur du Rhône, membre du RPR, René TREGOUET réclame l'abandon des licences UMTS

Le sénateur du Rhône, membre du RPR, René TREGOUET réclame l'abandon des licences UMTS

Les gouvernements européens peuvent-ils sauver les télécoms ? C'est en tout cas la thèse du sénateur du Rhône René TREGOUET, membre du RPR, dans son édito hebdomadaire consacré aux nouvelles technologies.

Estimant que les quelques 2000 milliards de francs réclamés pour les licences UMTS par les différents pays européens et déjà partiellement perçus ont lourdement contribué à la crise du secteur, le sénateur réclame tout simplement l'abandon de la vente des licences et leur remboursement.

"Je vous laisse imaginer la vague d'optimisme retrouvée qui toucherait avec bonheur, dans le contexte chargé actuel, l'ensemble de l'Europe si, dans une communication pleine de grandeur mais aussi d'humilité, les responsables politiques des principaux pays européens, au plus haut niveau, reconnaissaient d'une même voix qu'ils se sont trompés et annonçaient

l'effacement de toutes les procédures UMTS depuis leur origine, en s'engageant même à rembourser les sommes déjà perçues et permettant à tous les opérateurs et équipementiers de remettre tous les compteurs à zéro." écrit-il.

Imaginées par de hauts-fonctionnaires au coeur de la bulle spéculative, ces licences évaluées à 32.5 milliards de franc par opérateur en France mais pouvant dépasser les 100 milliards en Allemagne, n'ont pas, contrairement aux valorisations boursières des opérateurs, été revues à la baisse.

Une idée intéressante mais qui a peu de chance d'aboutir en raison d'une part du désintérêt du grand public pour cette question, pourtant stratégique pour l'avenir industriel du pays, et d'autre part, par la délicate question de l'équilibre budgétaire 2002, qui avait déjà anticipé ces recettes. L'intérêt général ne sera, hélas pas, la première préoccupation des hommes politiques à quelques mois des éléctions présidentielles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top