2 milliards d'euros pour l'activité pro de Vivendi Universal

Par
Le 28 août 2001
 0

Le fonds d’investissement britannique Cinven offre deux milliards d'euros à Vivendi Universal pour le rachat de sa presse professionnelle

Le fonds d'investissement britannique Cinven offre deux milliards d'euros à Vivendi Universal pour le rachat de sa presse professionnelle

Le groupe Vivendi Universal confirme, dans un communiqué, avoir reçu une offre de la part du fonds d'investissement britannique Cinven de 2 milliards d'euros pour le rachat du pôle professionnel de Vivendi Universal Publishing (VUP), soit sa presse professionnelle, santé et l'activité salon.

L'offre du fond britannique, qui représente deux fois le chiffre d'affaires 2001 (un milliard d'euros) de VUP et 15 à 16 fois l'Ebitda (130 millions d'euros), et qui intègre les activités santé serait « la mieux disante » et « la plus cohérente car elle permet de maintenir l'intégrité du pôle professionnel ».
Le géant français avait fait savoir hier qu'il n'accepterait pas d'offre de rachat partiel de cette entité.

Le pôle presse de VUP est composé des groupes Moniteur, Usine Nouvelle, France Agricole, Builder, Barbour Index, Tests, Exposium, le Quotidien du Médecin et les éditeurs Vidal, Mason, Staywell, MIMS, Doyma.

A la suite de l'acquisition de l'éditeur américain Hougthon Mifflin, Vivendi Universal avait annoncé la cession des activités BtoB pour financer cet achat. Ainsi le groupe précise, que « les arbitrages effectués au sein du pôle édition auront ainsi permis de financer la totalité de l'acquisition de l'éditeur américain Hougton Miffin dans un délai extrêmement court ».

Par ailleurs, la cession des pôles BtoB et santé de VUP « permettra de recentrer le groupe sur l'édition grand public et de réduire de façon très importante la part des activités de Vivendi Universal dépendant de la publicité. Après la cession de Comareg (presse gratuite), la publicité se réduira à 1% des activités de Vivendi Universal. »

La plus-value consolidée pour Vivendi Universal s'élève à plus de 800 millions d'euros. L'offre, soumise aux consultations sociales nécessaires, devrait être finalisée avant le 30 octobre prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top