Tout savoir sur le « bouche-à-oreille » en ligne...

Par pulmo
le 24 août 2001 à 00h00
0

L’agence de webmarketing CVFM lance marketing-viral.com, un site qui dresse un bilan sur l'impact réel des différentes techniques de marketing viral

L'agence de webmarketing CVFM lance marketing-viral.com, un site qui dresse un bilan sur l'impact réel des différentes techniques de marketing viral

L'agence de webmarketing CVFM, spécialisée dans les noms de domaines, le référencement et l'affiliation pour les grands comptes, étudie depuis décembre 1999, l'impact de 10 techniques de marketing viral aux Etats-Unis et vient de mettre en ligne le site marketing-viral.com qui dresse un bilan sur l'impact réel des différentes techniques de marketing viral, véritable bouche à oreille virtuel.

La société a réalisé une classification des techniques de marketing viral en deux grandes catégories en fonction de leur efficacité. Le marketing viral linéaire et le marketing viral exponentiel.

Pour la première catégorie d'outils (bouche à oreille, parrainage, communautés, services de pages perso, goodies transmises par e-mail), les utilisateurs ou clients participent à la promotion d'un site en en parlant autour d'eux en avertissant un nombre limité d'autres internautes, soit parce que leur niveau de motivation est faible, soit parce que les outils qu'on leur propose pour avertir leur pairs ne sont pas très faciles à utiliser. Avec le marketing viral linéaire, un site peut espérer attirer entre quelques personnes et quelques centaines de milliers de visiteurs.

Les applications de marketing viral exponentiel sont, quant à elles, intrinsèquement virales qu'il s'agissent de cartes postales virtuelles, mail gratuit, instant messenging, générateur de mailing-lists, Peer to Peer.

D'après l'agence de webmarketing, le plus souvent, on ne peut pas utiliser l'application sans la faire découvrir à d'autres internautes et dans le cas contraire, elle a beaucoup moins d'intérêt. Cela a deux conséquences : la promotion du service par les utilisateurs est tout à fait "naturelle et indolore" mais surtout l'utilisation du service est beaucoup plus fidélisante. Aussi longtemps que les amis recrutés utilisent le service, l'initiateur est beaucoup moins enclins à arrêter d'utiliser le système.

Le développement des applications reposant sur du marketing viral exponentiel serait beaucoup plus rapide.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

L'entreprise Ivalua : nouvelle licorne française... ou pas ?
Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
scroll top