Havas confiant pour le contrôle de Tempus

01 juin 2018 à 15h36
0
Le groupe publicitaire annonce une croissance de son chiffre d'affaires et se déclare confiant dans la bataille qui l'oppose à WPP pour le contrôle de Tempus

Le groupe français a annoncé mardi une hausse de son chiffre d'affaires pour le premier semestre en hausse de 49,8%, à 7,4 milliards d'euros.

Le président du cinquième groupe publicitaire mondial, Alain de Pouzilhac, a déclaré, dans un communiqué, que les perspectives du second semestre manquaient encore aujourd'hui de visibilité dans les principaux marchés et en particulier aux Etats-Unis.

« Dans cet environnement incertain, nous avons déjà entrepris les mesures nous permettant de réduire les coûts et de nous adapter à l'évolution du marché, ce qui se traduira dans les comptes du premier semestre », a-t-il poursuivi, précisant qu'il tablait toujours sur une marge d'exploitation de 15% fin 2001, et indiquant encore que les prévisions d'investissement de communication laissaient espérer une croissance de l'année 2002 meilleure que l'année en cours.

Par ailleurs, Havas Advertising s'est montré « confiant » dans la bataille qui l'oppose au britannique WPP pour le contrôle de Tempus mais n'a donné aucune précision sur ses intentions, alors que les professionnels du marché tablaient sur une surenchère du français.

Le groupe a lancé jeudi une offre à 541 pence par action sur la société britannique Tempus, spécialisée dans l'achat d'espace publicitaire - ainsi valorisé à environ 425 millions de livres sterling - offre sur laquelle WPP a surenchéri lundi, proposant 555 pence.

Havas dit avoir reçu des engagements des actionnaires de Tempus représentant 24,7% de la société, ce qui, avec les titres qu'il détient déjà, le met en mesure de contrôler près de 29,2% du capital tandis que WPP de son côté détient 22% de Tempus. Affaire à suivre...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Psion se désinteresse des terminaux grand public
Haut de page