Avenir plus qu'incertain pour ExciteAtHome ?

pulmo
21 août 2001 à 00h00
0
L'ancienne star de la Silicon Valley manque de liquidités pour poursuivre son activité et ne répond plus aux conditions de cotation au . Faillite en vue ?

L'entreprise qui fut, à son apogée, l'un des noms les plus en vogue dans la Silicon Valley serait sur le point de faire faillite. Le fournisseur d'accès à l'Internet et portail américain ExciteAtHome a, en effet, avoué lundi qu'il pourrait manquer de liquidités pour poursuivre son activité et qu'il ne répondait plus aux conditions requises pour rester coté au Nasdaq.

Touché fortement par la chute des recettes publicitaires sur Internet, dont dépendent fortement ses sites, ExciteAtHome a accumulé une dette de près d'un milliard de dollars et accusé au dernier trimestre une perte nette de 346,3 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 138,6 millions.

Le titre ExciteAtHome qui s'échangait à plus de 55 dollars à son heure de gloire, a encore perdu lundi près de la moitié de sa valeur pour terminer à 49 cents, soit un plongeon de 39 cents dans la journée. Avec un prix inférieur à un dollar l'action, ExciteAtHome risque donc d'être décoté du Nasdaq.

"Nos liquidités pourraient s'avérer insuffisantes pour financer nos opérations jusqu'à la fin de l'année 2001", a déclaré la compagnie dans un document remis à la Commission américaine des opérations boursières (SEC). Par conséquent, si un remboursement anticipé était exigé, la société pourrait se retrouver rapidement en situation de faillite.

Or, Promethean Capital Corp., qui a participé au financement de la dette d'ExciteAtHome, a fait savoir qu'il demanderait probablement le remboursement de son prêt si le cours de l'action ne remontait pas.

Dernier espoir pour la société contrôlée par l'actionnaire AT&T, lever des fonds supplémentaires pour tenir, ou procéder à un "split" inversé, approuvé par ses actionnaires, afin de ramener l'action au-dessus de 3 dollars, le niveau requis pour un maintien au Nasdaq, sans garantie toutefois sur le succès de l'opération.

Quelle que soit l'issue de l'affaire, les difficultés d'ExciteAtHome rappellent que même les entreprises qui semblaient les plus solides du secteur Internet sont devenues extrêmement vulnérables.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top