Ericsson s’apprête à vendre sa filiale microélectronique

01 juin 2018 à 15h36
0
Ericsson aurait l'intention de vendre sa filiale microélectronique afin de se recentrer sur ses activités de téléphonie mobile.

L'équipementier télécom suédois Ericsson serait sur le point de vendre son unité microélectronique,
Ericsson Microelectronics, qui produit semi-conducteurs et circuits imprimés pour portables, stations de radio et autres équipements.

En juillet, Ericsson annonçait une perte de 1,2 milliard de dollars au premier semestre, et évoquait son intention de se séparer de certains de ses actifs. La société a été fortement touchée par la baisse du volume des ventes de semi-conducteurs et de portables.

Ericsson, numéro un mondial des réseaux mobiles et quatrième fabricant de combinés, cherche à se recentrer sur ses activités de base.

« Nous revoyons en permanence nos activités afin de trouver la façon la plus efficace de distribuer nos ressources. Nous étudions diverses possibilités comme le partenariat ou le désinvestissement », signalait, Ase LINDSKOG porte-parole d'Ericsson à nos confrères de Reuters.

L'équipementier suédois aurait mandaté la banque d'investissement Merrill Lynch pour la vente de sa division microélectronique. La transaction pourrait lui rapporter entre un et deux milliards de dollars selon le Financial Times. Cependant, Ericsson a refusé de commenter cette annonce.

Certains analystes financiers estiment qu'Ericsson pourrait également être amené à se séparer de ses divisions défense et câble.

Le département téléphones cellulaires du groupe a été particulièrement touché par la récession dans le secteur des télécoms.

L'équipementier annonçait il y peu la suppression de plus de 10 000 emplois, la sous-traitance de sa production de combinés téléphoniques, ainsi que la fusion de ses activités mobiles avec Sony.

Ericsson compte 100 000 employés dans le monde. L'entreprise est présente dans 140 pays.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E-learning : SmartCanal lance le
M2S et la Deutsche Post forment un partenariat e-learning
Digimind et Help Management lancent E-learning Watcher
Certplus va certifier les documents en PDF d’Adobe
NETg ajoute le MBA de Cardean University à son offre e-learning
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Psion se désinteresse des terminaux grand public
Haut de page