Ericsson s’apprête à vendre sa filiale microélectronique

Par Ariane Beky
le 20 août 2001 à 00h00
0

Ericsson aurait l'intention de vendre sa filiale microélectronique afin de se recentrer sur ses activités de téléphonie mobile.

Ericsson aurait l'intention de vendre sa filiale microélectronique afin de se recentrer sur ses activités de téléphonie mobile.

L'équipementier télécom suédois Ericsson serait sur le point de vendre son unité microélectronique,
Ericsson Microelectronics, qui produit semi-conducteurs et circuits imprimés pour portables, stations de radio et autres équipements.

En juillet, Ericsson annonçait une perte de 1,2 milliard de dollars au premier semestre, et évoquait son intention de se séparer de certains de ses actifs. La société a été fortement touchée par la baisse du volume des ventes de semi-conducteurs et de portables.

Ericsson, numéro un mondial des réseaux mobiles et quatrième fabricant de combinés, cherche à se recentrer sur ses activités de base.

« Nous revoyons en permanence nos activités afin de trouver la façon la plus efficace de distribuer nos ressources. Nous étudions diverses possibilités comme le partenariat ou le désinvestissement », signalait, Ase LINDSKOG porte-parole d'Ericsson à nos confrères de Reuters.

L'équipementier suédois aurait mandaté la banque d'investissement Merrill Lynch pour la vente de sa division microélectronique. La transaction pourrait lui rapporter entre un et deux milliards de dollars selon le Financial Times. Cependant, Ericsson a refusé de commenter cette annonce.

Certains analystes financiers estiment qu'Ericsson pourrait également être amené à se séparer de ses divisions défense et câble.

Le département téléphones cellulaires du groupe a été particulièrement touché par la récession dans le secteur des télécoms.

L'équipementier annonçait il y peu la suppression de plus de 10 000 emplois, la sous-traitance de sa production de combinés téléphoniques, ainsi que la fusion de ses activités mobiles avec Sony.

Ericsson compte 100 000 employés dans le monde. L'entreprise est présente dans 140 pays.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Microsoft vaut maintenant 1 billion de dollars
Google évite son redressement fiscal de plus d'un milliard d'euros
Comparatif 2019 : notre sélection des meilleures souris gamer
Galaxy Fold : Samsung force iFixit à dépublier son article de démontage
Nintendo : la Switch
Samsung : 116 milliards de dollars pour prendre le pas sur Intel
Mario Kart Tour : le jeu en bêta sur smartphone dans quelques semaines
Plus de sang, plus de cadavre : la Chine étrangle un peu plus le jeu vidéo
Ordinateurs portables : Apple remporte une nouvelle fois la palme du meilleur service client
LG suspend la production de smartphones haut de gamme en Corée
🎯 French Days 2019 : les bons plans immanquables du vendredi
Anthem : en difficulté, BioWare met sa feuille de route en pause pour réparer son jeu
Brave lance la première régie publicitaire centrée sur le respect de la vie privée
Meizu lance le 16s : un smartphone ultra premium à prix cassé
Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
scroll top