Franck JOGUET Business Manager Europe du Sud de Captura

13 août 2001 à 00h00
0
Franck JOGUET présente Captura Expense, solution logicielle de gestion des frais professionnels à destination des multinationales.

AB - Monsieur JOGUET bonjour, pouvez-vous présenter votre parcours et votre société, Captura ?

FJ - Captura Software est une société américaine, créée en 1994 dans la région de Seattle (WA). Le groupe conçoit et développe des logiciels d'intégration et de traitement des flux financiers en provenance des moyens de paiement électronique.

L'outil Captura Expense permet de transmettre aux employés ayant généré des frais professionnels (frais de mission et de réception, e-procurement) les informations y afférentes via Internet après passage au coeur d'un moteur de règles validant le respect de la politique de dépenses de l'entreprise.

Les collaborateurs de l'entreprise peuvent justifier et compléter ces informations, avant de les exporter dans le système financier (ERP), et ce après validation hiérarchique.

Par ailleurs, Captura a ouvert un siège social européen en Angleterre en 1998, un bureau Europe du Sud (France, Italie, Espagne, Portugal, Belgique et Suisse) à Paris en 1999 et un bureau Asie-Pacifique à Sydney en 2000.

Pour ma part, j'ai démarré ma carrière comme ingénieur commercial chez ECS, à Paris, pendant près de cinq ans.

Avant de rejoindre Captura en 1999 et démarrer les opérations Europe du Sud de l'entreprise, j'ai travaillé chez Computer Associates, en qualité de Directeur du Channel Support Europe du Sud, à la suite de l'acquisition de Cheyenne Software où j'exerçais la fonction de responsable des ventes grands-comptes.

AB - Pouvez-vous détailler la solution logicielle phare de la société ? Quels avantages apporte cet outil à l'entreprise cliente ?

FJ - Captura Expense, application conçue pour être exploitée en environnement ASP, est le logiciel phare de la société.

Intéressant la chaîne de traitement de transactions financières, cette application permet aux entreprises de réaliser des économies sur des processus complexes, longs et coûteux.

Son architecture, mettant à profit la base de données Oracle 8i et les serveurs web BEA WebLogic, ajoutée au serveur applicatif en J2EE et à une distribution de pages web au format HTML, permet aux grandes entreprises de dimension internationale d'envisager l'utilisation globale de l'outil sans la contrainte du déploiement.

Un ordinateur équipé d'un logiciel de navigation Internet suffit pour utiliser la totalité des fonctionnalités de l'application, en tant qu'utilisateur standard, aussi bien que comme administrateur principal.

Et de plus, l'application est accessible à partir de mobiles Wap, Palm Pilot ou autres Blackberry.

L'entreprise cliente peut ainsi mettre en oeuvre Captura Expense sans procéder à la moindre installation, Captura se chargeant de la totalité des opérations.

AB - A quel tarif la solution Captura Expense est-elle proposée ?

FJ - Captura Expense est mise à la disposition des entreprises contre le paiement d'une redevance mensuelle par employé. En fonction du nombre d'utilisateurs, celle-ci peut varier de 5 à 15 euros...

AB - Comment se distingue votre offre sur le marché des solutions de gestion des frais professionnels par rapport à la concurrence ?

FJ - Captura Expense bénéficie d'une expérience unique et en est aujourd'hui à sa cinquième version, cumulant des années d'évolutions.

L'application est disponible en anglais, français, espagnol, italien, allemand, suédois et flamand. Captura Expense est d'ores et déjà utilisée par près de 100 entreprises internationales, dans environ 40 pays.

AB - Concernant votre cible, avez-vous des exemples concrets à donner ?

FJ - La cible de Captura Expense est principalement constituée de multinationales aux besoins complexes de globalisation.

Captura Expense est particulièrement adaptée aux entreprises disposant plus de 300 «voyageurs» (ou utilisateurs de moyens de paiement électronique de type Purchasing Card) et peut supporter plus de 100 000 utilisateurs d'une même entreprise.

Ford Motor, General Motors, Hewlett-Packard, Compaq Computer, Shell Petroleum, Benetton, Agilent Technologies, Gartner Group, Electrolux, Oce Technologies, Sky TV, Viacom, Rockwell Automation, Merrill Lynch, Ericsson, comptent parmi les clients de Captura.

Ces entreprises, dans leur majorité, utilisent déjà Captura Expense en environnement ASP.

AB - Pouvez-vous aborder la spécificité du secteur BtoE (business to employee) pour Captura ?

FJ - L'outil Captura Expense s'inscrit dans le concept B2E. Celui-ci autorise les entreprises à mettre à la disposition de leurs employés un service dédié au traitement de leurs frais, remboursements, et de leur organisation d'approbation hiérarchique.

L'application est souvent voisine, sur l'intranet «société», des solutions ou services liés aux ressources humaines, à la paie, à la préparation des voyages (logiciels de réservation en ligne, liens avec agences...)

Comme pour Ford Motor (un des plus grands intranet du monde), de nombreuses entreprises mettent certains outils à la disposition de leurs employés, plutôt que de continuer à «aller vers eux.»

S'adressant à une grande partie des employés, Captura Expense fait partie de ces nouvelles organisations.

AB - Avez-vous engagé des partenariats stratégiques récemment ?

FJ - Captura Expense a très récemment été choisie par Accenture pour être intégrée en exclusivité à son offre «Finance & Performance Management».

Nous sommes par ailleurs en phase de finalisation de plusieurs partenariats avec des acteurs majeurs du marché français, dans les domaines de la distribution de cartes de paiement et de l'hébergement d'applications.

AB - Quels sont vos objectifs à moyen terme au niveau national et à l'international ?

FJ - Captura doit profiter de la croissance du marché français pour affirmer sa forte présence locale.

Captura Expense va, au fur et à mesure, profiter de la puissance et de la maturité de sa technologie (notamment ses possibilités de montée en charge), ainsi que des possibilités de mutualisation offertes par l'hébergement en mode ASP pour offrir l'accès à ses services à des entreprises plus modestes, pouvant démarrer aux environs de 100 utilisateurs.

Par ailleurs, Captura Expense s'interface avec toujours plus de moyens de paiement électronique et va ajouter à ceux déjà existants (carte affaire/corporate, purchasing, flotte, pétrolier, ghost, multi-card/one card, etc.) la possibilité de s'intégrer directement dans les systèmes d'e-procurement de type échanges ou places de marché...

AB - Monsieur JOGUET, je vous remercie.
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Alis Technologies intègre le serveur de traduction Websphere d’IBM
Francité modifie ses contrats d’affiliation, des webmasters contre-attaquent
Un répit pour Futur(e) ?
Le gouvernement américain désapprouve le report du procès Microsoft
Mangoosta est rachetée par le fournisseur d’accès Nerim
Alis Technologies intègre le serveur de traduction Websphere d’IBM
Francité modifie ses contrats d’affiliation, des webmasters contre-attaquent
Un répit pour Futur(e) ?
Mangoosta est rachetée par le fournisseur d’accès Nerim
AOL TIME WARNER va procéder à de nouveaux licenciements
Haut de page