Le courtage en ligne suit les humeurs de la bourse

25 juillet 2001 à 00h00
0
Les chiffres publiés par l'association Brokers On Line sembleraient montrer une certaine désaffection pour le boursicotage après une période faste du secteur

Les chiffres publiés aujourd'hui par Brokers On Line, association qui rassemble 21 acteurs du secteur, tentent à démontrer que les perturbations que connaît la bourse depuis un certain temps a eu un impact non négligeable sur la pratique du trading on line et donc sur la bonne santé des différents courtiers de la toile.

Ainsi, l'activité des clients de courtiers en ligne au mois de juin 2001, "affectée par la mauvaise tenue des marchés financiers"(-4.18% pour le et -21.25% pour le Nouveau Marché) s'établit à 599. 501 ordres en ligne exécutés chez les 21 membres de l'association soit une baisse significative de 24.4% par rapport au mois de mai 2001.

La part de marché de ces courtiers en ligne en termes d'ordres de Bourse exécutés sur la place de Paris s'est établie à 16.4% alors qu'elle était de 20.16% au mois de mai 2001.

Seul chiffre quasiment stable, le nombre de comptes en ligne actifs, qui a continué à progresser pour atteindre 478 395, soit une progression de 2003 nouveaux comptes (+0.42%).

L'étude trimestrielle menée sur la conservation ( 98,7% des comptes ouverts) a permis d'établir le montant total des encours chez les Brokers on line : celui s'élève à 7.754.200.000 euros, soit un portefeuille moyen de 16.400 euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Soundicate lance sa nouvelle version et sa division B2B, S-Creative
Nokia et Telefonica vont développer en commun des services mobiles
Lucent vend son département fibre optique et licencie
Un accord sur les droits d’auteur est signé au Parisien et à Aujourd’hui
Selftrade lance le premier portail français de fonds éthiques
Soundicate lance sa nouvelle version et sa division B2B, S-Creative
Nokia et Telefonica vont développer en commun des services mobiles
Lucent vend son département fibre optique et licencie
Un accord sur les droits d’auteur est signé au Parisien et à Aujourd’hui
Selftrade lance le premier portail français de fonds éthiques
Haut de page