BNP Paribas mise sur la bourse en ligne avec "Trade"

17 juillet 2001 à 00h00
0
BNP Paribas, leader de la banque électronique en France, complète son offre BNP Net en proposant désormais le service baptisé « Trade »

Avec BNP Net, le client pouvait déjà consulter ses comptes chèque et ses comptes d'épargne, émettre ses virements, faire oppositions sur ses moyens de paiement, commander ses chéquiers, télécharger ses relevés, gérer ses comptes Titres, passer ses ordres de bourse...

L'option BNP Net Trade est un service Titres et Bourse "tout compris" destiné aux clients de BNP Net qui passent au moins un ordre chaque mois sur les marchés français ou étrangers.

Elle offre des cours en temps réel sur la bourse de Paris, un relevé fiscal permettant de suivre en détail les revenus encaisses, un tableau de bord des marchés financiers, des analyses financières et techniques internationales, des consensus et recommandations par valeur, la fourniture d'informations fondamentales sur les entreprises, et une ergonomie « fluidifiée » pour passer des ordres.

D'après le Groupe bancaire « BNP Net Trade s'accompagne d'une tarification sur la passation d'ordres de bourses très avantageuse » : les frais de courtage sont réduits à 0,55% TTC sur la France, avec un minimum de 7,30 euros TTC par ordre et de 10 euros TTC par mois.

Le client peut également accéder à la bourse et à la gestion de ses comptes titres via la téléphonie mobile, au travers de la personnalisation d'alertes Bourse mais aussi grâce au service WAP.

Ainsi, BNP Paribas estime proposer un service complet de e-Banking, « sans équivalent dans l'univers des grandes banques de détail, intégrant de façon fluide les activités bancaires et boursières ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Philips : perte nette de 770 millions d’euros au 2e trimestre
PopList aurait été racheté mais son créateur conteste la transaction
De la publicité déguisée sur les moteurs de recherche ?
Vivendi peut désormais porter sa part dans USA Networks à 50,1%
J.D.Edwards présente son outil de gestion de la chaîne logistique
Philips : perte nette de 770 millions d’euros au 2e trimestre
De la publicité déguisée sur les moteurs de recherche ?
J.D.Edwards présente son outil de gestion de la chaîne logistique
Vivendi peut désormais porter sa part dans USA Networks à 50,1%
PopList aurait été racheté mais son créateur conteste la transaction
Haut de page