Etienne NAEL : Macati.com, recrutement de membres qualifiés sur internet

Par
Le 15 juillet 2001
 0

Etienne NAEL présente Macati.com, société spécialisée dans le recrutement de membres qualifiés et personnalisés

Etienne NAEL présente Macati.com, société spécialisée dans le recrutement de membres qualifiés et personnalisés

Alexandre HABIAN : Pouvez-nous présenter votre parcours professionnel ?

Etienne NAEL : Un parcours un peu atypique : je me suis spécialisé dans les jeux en ligne dés 1997 en lançant le portail AtoutGagnant.com afin de pouvoir financer mes études à SciencesPo. Diplômé en juin 1999, je décide de rejoindre l'équipe de PageFrance.com qui vient de s'installer à Paris.

J'ai alors assumé la fonction de responsable marketing jusqu'au rachat de PageFrance par Spray en décembre 1999 pour ensuite monter avec Fabrice BOUTAIN le pôle Marketing online du portail suédois en France. En juillet 2000, libéré de toute obligation et n'ayant pas envie d'être salarié à 25 ans, je décide de monter Macati avec Franck LHUERRE (ex-Gérant de PageFrance.com), alors responsable des espaces e-commerce de Spray, PageFrance et Caramail.

Le marché ne comportait aucun modèle publicitaire basé sur l'engagement au résultat et le recrutement de bases de données exclusives sur Internet, ce que nous proposons aujourd'hui encore, un an après notre lancement.


AH : Pouvez-vous nous présenter Macati en Chiffres (employés, mini historique, activités, CA)

EN : Macati a été fondée le 1er juillet 2000 avec une volonté très ferme de rester indépendant et de ne pas lever de fonds.
Notre équipe est aujourd'hui composée de 8 collaborateurs spécialisés dans le marketing direct et la vente d'espaces publicitaires online. Nous avons déjà réalisé 7.2 MF de CA depuis notre lancement et sommes rentables depuis le mois d'août 2000 (toujours pas de levée de capitaux envisagée à ce jour !).

Macati est spécialisée dans le recrutement de membres qualifiés sur Internet. Concrètement, nous disposons d'un network de sites partenaires (220 sites, représentant 17 millions de visiteurs mensuels pour 300 millions de PAP) sur lequel nous exportons des animations brandées à la marque de nos clients. L'objectif est de faire remonter l'audience qu'ils recherchent sur les supports correspondant à leur coeur de cible afin que les internautes souscrivent volontairement aux services de ces mêmes clients. Macati ne mutualise pas les bases de données recrutées et livre les bases générées en exclusivité tout en s'engageant au résultat : vous ne payez que ce que vous obtenez et vous maîtrisez donc intégralement vos coûts.

Macati a aujourd'hui recruté plus de 250 000 membres pour le compte de ses clients (Vizzavi, Genie, Mviva, Claritas, DataTrader, ...) et organisé 2000 animations online.

AH : Qui sont aujourd'hui les « sites partenaires » qui animent les jeux proposés par Macati ?

EN : Je ne peux décemment pas vous communiquer la liste intégrale des sites ayant un contrat d'exclusivité avec Macati. Mais parmi les plus importants du network, vous retrouverez Francite, Net2one, SerialTrader, Wstore, EuroNext, Chronicart.com, JeuxVideo.com, GSMFactory.com etc.

Tous les sites composant notre réseau répondent à des critères de qualité très stricts établis par nos marketers. Tous ces sites sont reliés via un extranet privé leur permettant non seulement d'apprécier l'audience recrutée lors des animations qu'ils hébergent, obtenant ainsi des données déclaratives qui qualifient leur audience de manière extrêmement pertinente. L'extranet est aussi pour eux un moyen de s'échanger des informations commerciales, ce qui en fait un véritable espace communautaire privé.

AH : Y a-t-il beaucoup de sites de loteries ou de jeux ?

EN : Les sites de jeux ou les loteries sont minoritaires (à peine 10% du réseau). Il n'est pas dans notre intérêt d'en avoir plus.
Ce que nous recherchons, ce sont des sites positionnés sur des secteurs d'activité ultra-ciblés de façon à faire remonter l'audience la plus qualifiée possible.

Par exemple pour First-Offer Groupe Oddo Pinatton, nous avons organisé une simulation boursière présente uniquement sur des sites à fort contenu financier.

AH : Comment recrutez vous ces sites ? En avez-vous refusé ?

EN : Nous les recrutons comme je l'expliquais plus haut en obéissant strictement aux critères de qualité établis par nos marketers : cible, charte graphique, structure juridique, positionnement, équipe dirigeante, et quelques fois aussi le chiffres d'affaires. Beaucoup de sites sont refusés chaque semaine.

AH : Sont-ils rémunérés d'une manière ou d'une autre ?

EN : Les sites leaders du Macati network sont rémunérés chacun de manière différente en fonction de leur efficacité. Certains gagnent très bien leur vie grâce au système Macati et nous étudions un intéressement radicalement différent de ce que peuvent proposer tous les systèmes d'affiliation pour tous les sites membres de l'extranet.
Macati est très proche de ses partenaires et entretient réellement l'esprit communautaire autour d'un projet commun : une équipe les appelle tous chaque semaine et mets à leur disposition notre expérience commerciale.

AH : Vous êtes pour le moment un des seuls sur ce créneau, pensez vous que des concurrents vont bientôt voir le jour ? Comment pourrez-vous réagir ?

EN : Cela fait aujourd'hui un an que nous attendons notre concurrent. Mais il est très difficile de savoir fédérer 220 sites autour d'une société, il faut une expérience de pur player internet, il faut avoir développé des sites, savoir ce que c'est que générer du trafic, fidéliser son audience, générer des revenus, développer des partenariats sur des modèles exclusivement web, avoir su gagner la confiance d'un réseau et tout cela demande beaucoup plus que des millions de francs.

C'est pour cela que notre modèle apparaît risqué pour beaucoup d'acteurs majeurs de ce marché, simplement parce que l'expérience marque notre différence. De plus, nous allons fêté nos 1 an, nous restons donc sereins. Pourvu que ça dure !

AH : Ne craignez-vous pas que vos clients actuels finissent par joindre les sites « leaders » directement ?

EN : La crainte existait au départ, elle est moins présente aujourd'hui. Nos sites sont liés contractuellement à Macati en exclusivité d'une part, et d'autre part, la présence sur ces site coûte très cher ! De plus Macati dispose de sa propre technologie et maîtrise intégralement sa capacité de recrutement sur chacun de ses supports : une société passant en direct arriverait à un coût quatre fois supérieur à celui que nous lui proposons, ne serait-ce que parce que l'offre est centralisée.

AH : Depuis la création de votre société, vous avez « choisi » de ne pas faire appel à des fonds extérieurs pour développer votre entreprise, pouvez-vous nous expliquer pour quelle raison ?

EN : Pour la simple et bonne raison que beaucoup de nos amis qui ont levé ces deux dernières années ont déposé leur bilan. Nous avons préféré d'abord tabler sur une rentabilité immédiate plutôt que de faire un business plan sur la soit disante évolution du marché dans 3 ou 4 ans et notre éventuel équilibre. L'autre raison essentielle : nous tenons énormément à notre indépendance financière !

AH : Quels sont les prochains axes de développements de Macati ?

EN : Macati prépare son développement européen, avec une ouverture probable à Londres en septembre prochain.

AH : Monsieur NAEL, je vous remercie.
Modifié le 18/09/2018 à 14h09

Les dernières actualités

scroll top