Le GESTE annonce un nouveau bureau

Jérôme Bouteiller
09 juillet 2001 à 00h00
0
A l'issue de son Assemblée Générale qui s'est tenue le jeudi 5 juillet, le GESTE annonce un nouveau bureau présidé par... Philippe JANNET.

Les éditeurs de contenus en ligne aiment la continuité. A l'issue de son Assemblée Générale qui s'est tenue le jeudi 5 juillet, le GESTE (groupement des éditeurs de services en ligne) annonce un nouveau bureau présidé par Philippe JANNET, responsable du site LesEchos.fr et accessoirement président sortant.

Le nouveau bureau se compose de Jérôme LEFEVRE (Infotrafic), Marc FLASTER (Agefi), Emmanuel CACHEUX ( La Tribune.fr), Benoît SILLARD
(TV-Radio.com), aux postes de vice présidents, d'Elisabeth CHAMONTIN (Investir) au poste de secrétaire générale, de Corinne DENIS (L'Express) en tant que secrétaire adjointe et de Marie-Christine MERY (JET Multimédia) en tant que trésorière.

Les autres administrateurs sont Pierre ALZON (Degriftour), Michel CERDAN (CanalSatellite), Stéphane GAULTIER (Editronics), Julien JACOB (ZDnet), Ivanna RIGNAULT (Radio France) et Alain STARON de TPS.

Ce nouveau bureau veillera en particulier à accompagner les éditeurs de services en ligne vers le contenu payant via les micropaiements et toute forme d'abonnement.
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
scroll top