Net-Training et Cocooning Club : du télétravail au e-learning

Ariane Beky
05 juillet 2001 à 00h00
0
L'université de formation en ligne Net-Training et la société Internet canadienne Cocooning Club s'unissent sur le marché canadien du e-learning. Surprenant.

Net-Training, spécialiste français de la formation par Internet, et la société «multi-level marketing» Cocooning Club (cocooningclub.com) deviennent partenaires sur le marché canadien de la téléformation.

Cocooning Club lie une communauté de 7000 télétravailleurs selon des principes marketing peu courus en France. Avec ce partenariat, Cocooning souhaite faire de certains de «ses» télétravailleurs des revendeurs de cours par Internet, à temps plein ou à temps partiel.

La société canadienne aurait investi 5 millions de dollars sur le marché du e-learning et du télétravail et ne cache pas ses ambitions.

«Grâce à notre entente avec Net-Training, tout le monde peut désormais devenir conseiller en formation par Internet», n'hésite pas à affirmer le responsable de la communication de Cocooning Club, Emmanuel PELUCHON.

Il ajoute : «L'investissement pour le télétravailleur est minime : moins de 100 $. La révolution Internet est maintenant accessible à tous et il est possible d'en tirer profit même en travaillant à la maison.»

Vendeur de tapis ou génie marketing ?

Plus sobre, semble-t-il, Philippe CHARRIER Président directeur général de l'université de formation multimédia à distance Net-Training.fr, précise : «Nous avons choisi Cocooning Club comme partenaire pour son dynamisme et aussi pour l'efficacité de son système de distribution.»

Emmanuel PELUCHON conclut pour sa part : «Tout comme l'assurance, la formation est un produit que tout le monde consomme en entreprise ou à la maison. Notre objectif est de recruter dix mille nouveaux télétravailleurs d'ici la fin de l'année...»
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top