Pricerunner.com lève 3,75 millions d'Euros

0
Pricerunner.com, guide d'achat européen sur Internet, reçoit un apport de capital de 3,75 millions Euros pour enrichir ses services d'applications sans fil

Pricerunner.com, guide d'achat européen sur Internet, vient de recevoir un apport de capital de 3,75 millions Euros soit 25 millions de Francs de TDC Innovation, opérateur historique danois et de ses investisseurs des tours précédents, New Media Spark, Atle/3I et le Groupe Bonnier.

Créé en 1999 par trois suédois, Pricerunner est un comparateur de produits et de services. Ce nouveau financement devrait permettre à la start up d'ajouter les applications sans fil à ses services.

TDC (Former Tele Denmark) est un investisseur stratégique pour Pricerunner. La start-up indique que « ce groupe de télécommunications a su développer de solides compétences dans les domaines des Télécoms, de l'Internet et des applications mobiles ».
De ce fait, TDC va aider Pricerunner, déjà connu pour ses services au grand public via la toile, à développer des produits pour les téléphones mobiles via SMS et WAP.

Pricerunner continue son développement en Angleterre, au Danemark et en France avec au total 9 millions d'Euros d'apport pour ces trois pays.

La société estime son « bilan très favorable » : Pricerunner.com a atteint le seuil de rentabilité en Suède et prévoit le même scénario pour l'Angleterre, le Danemark et la France d'ici la fin 2002.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

En France 88% des Internautes ou mobinautes ne connaissent pas l’UMTS
SiteKeyZ 2.0 de Complex Systems, un logiciel d’analyse de fichiers logs
Sony présente deux nouveaux Clie sous PalmOS 4.0
Philips ne répond plus au téléphone mobile
Les Républiques numériques, une utopie à l’heure d’internet
En France 88% des Internautes ou mobinautes ne connaissent pas l’UMTS
SiteKeyZ 2.0 de Complex Systems, un logiciel d’analyse de fichiers logs
Sony présente deux nouveaux Clie sous PalmOS 4.0
Philips ne répond plus au téléphone mobile
Les Républiques numériques, une utopie à l’heure d’internet
Haut de page