L’opérateur Sprint opte pour la solution CRM de SAS Institute

23 mai 2001 à 00h00
0
L'opérateur américain de télécommunications Sprint choisit l'outil de gestion la relation client de SAS Institute et optimise ses actions commerciales.

Sprint, opérateur américain (téléphonie fixe et mobile), a choisi la solution de gestion de la relation client de SAS Institute, éditeur international de solutions e-business et d'informatique décisionnelle.

La solution de gestion et d'analyse de données de SAS, outil de segmentation du marché, de traitement des données clients (centralisées) et de diffusion de rapports, a été intégrée au projet commercial «MarketMine» de Sprint.

Avec l'analyse prédictive, Sprint serait en mesure d'anticiper l'évolution des besoins de ses clients «un an à l'avance », et de réaliser des prévisions de ventes et de développement «plus satisfaisantes.»

«La vente croisée et l'augmentation des ventes par client sont toujours plus faciles à réaliser que d'acquérir de nouveaux clients», rappelle John DUPREE Vice-président marketing/ventes de Sprint.

Pour Sprint le challenge est classique : assurer la satisfaction des clients permet de les fidéliser, de leur vendre de nouveaux produits et surtout de les empêcher de se tourner vers la concurrence. Concurrence marquée sur un marché aussi vaste et dynamique que celui des Etats-Unis.

John DUPREE se montre enthousiaste, la mise en place de la solution CRM de SAS aurait permis d'économiser du temps et de l'argent à son entreprise. Ainsi, la direction de Sprint dit avoir économisé plus d'1 million de dollars en coût de développement !

Sprint, opérateur du premier réseau digital à fibre optique nord-américain, couvre 4000 villes et communes du pays. Son chiffre d'affaires annuel atteint 23 milliards de dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Acer retient PalmOS pour ses prochains ordinateurs de poche
Microsoft revendique la vente de 1 million de PocketPC
Le piratage de logiciels professionnels augmente
Les Etats-Unis et l’Europe se débattent dans la lutte contre le piratage informatique
Onlineformapro accélère son développement.
Acer retient PalmOS pour ses prochains ordinateurs de poche
Microsoft revendique la vente de 1 million de PocketPC
Le piratage de logiciels professionnels augmente
Les Etats-Unis et l’Europe se débattent dans la lutte contre le piratage informatique
Onlineformapro accélère son développement.
Haut de page