Le e-learning d'entreprise dynamique aux Etats-Unis, pas encore en France ?

Par Ariane Beky
le 18 mai 2001 à 00h00
0

D'après une étude publiée le mois dernier par Arthur Andersen, les entreprises françaises se convertissent lentement mais sûrement à la formation en ligne.

D'après une étude publiée le mois dernier par Arthur Andersen, les entreprises françaises se convertissent lentement mais sûrement à la formation en ligne.

D'après l'étude du cabinet Arthur Andersen, la formation en ligne perce dans les entreprises françaises, alors qu'elle fait partie intégrante de la vie professionnelle américaine depuis une dizaine d'années.

L'étude intitulée "l'irrésistible ascension du e-learning" a été menée dès le premier trimestre 2000, et mise à jour en mars 2001. Elle a été réalisée auprès de 74 entreprises françaises de tailles différentes, sur l'ensemble des secteurs d'activité, associée à une étude du marché américain.

Ce dernier représenterait à l'heure actuelle plus de 60% des dépenses de formation des entreprises américaines. Et de plus, Outre-Atlantique, la formation en ligne pourrait atteindre 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2002.

En France, il semble que les tentatives soient bien plus timorées. Seules 8 des 74 entreprises françaises interrogées auraient déjà mis en place un programme de formation en ligne.

Le soutien informatique, l'initiation bureautique et l'apprentissage d'une langue étrangère, restent les formations privilégiées par l'employeur à destination de ses employés.

Les entreprises françaises avancent comme arguments pouvant expliquer leur timidité en matière de projets e-learning : le manque d'informations (72%), la culture d'entreprise (70%), le manque de maîtrise des nouvelles technologies (63%) et le coût de la mise en place d'une telle formation (60%).

L'ambivalence de ces sociétés est grande, puisque 88% d'entre elles considèrent la formation en ligne comme un "outil souple", qui permet un "gain de temps" (80%), et qui offrirait la possibilité de réaliser des économies en matière de transport et d'hébergement (70%) !

Force est de constater qu'en France, si les petites et moyennes entreprises restent prudentes, les grands groupes investissent dans le e-learning. Ainsi, selon IDC France, la formation en ligne devrait représenter 12% des dépenses de formation des entreprises françaises en 2002...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Formation en ligne
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Test Kindle Paperwhite : la référence des liseuses, tout simplement
Android Pie débarque sur les OnePlus 3 et 3T
Qualcomm, condamné pour abus de position dominante, doit renégocier ses accords de licence
Le géant chinois ByteDance prévoit de lancer une application de streaming musical
L'Audi e-tron obtient 5 étoiles au test Euro NCAP
La dixième édition de la Paris Games Week ouvre sa billetterie avec une affiche inédite
Le Galaxy Home n'est pas encore sorti que Samsung prépare une version Mini
COMPUTEX 2019 : qu'attendre du plus grand salon mondial de l'informatique ?
HBO confirme que Game of Thrones n'aura pas de suite et fait le point sur les spin-offs
Malgré des résultats désastreux en la matière, Sony continue de croire aux smartphones
scroll top