🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Le Centre d'électronique de l'armement (CELAR) et la guerre de l'information

18 mai 2001 à 00h00
0
Lundi lors d'une journée portes ouvertes, le Centre d'électronique de l'armement présentait ses objectifs en matière de guerre de l'information.

"La domination de l'information, c'est ce qui fera gagner les batailles de demain", remarquait lundi François FAYARD, Directeur du service des programmes d'observation, de télécommunication et d'information de la Direction générale de l'armement (DGA) dont dépend le CELAR.

Créé en 1968, installé à Bruz en Bretagne et à Paris, le Centre d'électronique de l'armement (CELAR) est rattaché à la DGA et à la Direction des centres d'expertise et d'essais (DCE). Le Centre emploie 720 personnes dont 300 ingénieurs, et dispose d'un budget de 2 milliards de francs.

En charge d'études, essais et évaluations, ses domaines d'activité recouvrent cinq métiers : guerre électronique des systèmes d'armes, systèmes d'information, télécommunications, sécurité de l'information et composants électroniques.

"Le système nerveux du monde moderne est devenu informatique", affirme Yves COREC ingénieur. Pour le CELAR la priorité est donc de protéger les réseaux informatiques d'attaques extérieures, attaques "non identifiées" notamment.

Le concept de "guerre de l'information" avait été ravivé par le conflit du Golfe en 1991, et face à la domination des Etats-Unis dans ce domaine, les spécialistes du CELAR développent de nouveaux outils : le logiciel ACID Cryptofiler, pour la protection de fichiers en particulier. Chaque message sensible est enfermé dans une "capsule." Inviolable ?

Par ailleurs, le CELAR a mis en place un simulateur d'images radar de l'observation spatiale (SIROS), à même de rendre des définitions "extrêmement" précises de clichés terrestres.

D'ici trois ans, la mise en orbite de quatre satellites Essaim est prévue. Ceux-ci doivent soutenir la mise en place d'un environnement électromagnétique terrestre lié aux télécommunications militaires.

Attention tout de même, l'écoute des émissions électromagnétiques est interdite en temps de paix...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le service clients est la faiblesse du BtoB
Afa : L'Internet illimité sera-t-il disponible en septembre ?
L'Agence pour la diffusion de l'information technologique (ADIT) a un nouveau site web
Partenariat entre Nexen.net et Contact-Emploi
Le e-learning d'entreprise dynamique aux Etats-Unis, pas encore en France ?
Le service clients est la faiblesse du BtoB
Afa : L'Internet illimité sera-t-il disponible en septembre ?
L'Agence pour la diffusion de l'information technologique (ADIT) a un nouveau site web
Partenariat entre Nexen.net et Contact-Emploi
Tellme et MagicPhone développent un réseau d'applications vocales en Europe et aux Etats-unis
Haut de page