Catherine Kablé : « NewsDiffusion et StartUP Line mettent l’actualité des sociétés à l’honneur »

26 avril 2001 à 00h00
0
Catherine Kablé , DG de NewsDiffusion incluant la marque StartUp Line, filiale d'Ubiqus présente son service de e-relations publiques.

PU : Catherine Kablé, bonjour. Directrice générale de NewsDiffusion, pouvez-vous me présenter votre parcours ?

CK : J'ai travaillé pendant 15 ans dans la finance où je me suis occupée d'entreprises de tous secteurs d'activités françaises et internationales. J'ai toujours été passionnée par les problèmes de communication et d'image et dès qu'Internet à commencé à s'installer en France, j'ai regardé cela très attentivement et j'ai sauté le pas il y a un an en quittant le groupe Natexis pour rentrer dans le groupe Ubiqus et y monter NewsDiffusion.

PU : Pourquoi avoir créé NewsDiffusion et la marque StartUP Line ?

CK : Les entreprises, qu'elles soient traditionnelles ou liées aux nouvelles technologies de l'information, peuvent dynamiser leur présence sur la Toile au delà de leur site institutionnel, en développant une stratégie de e-relations publiques relayée par ces nouveaux médias.

C'est pour répondre à cette nouvelle donne que le groupe Ubiqus a lancé NewsDiffusion, un service de diffusion des communiqués de presse des sociétés sur un réseau de sites stratégiques B2B. Ces derniers sont nos partenaires et se sont engagés contractuellement à rediffuser l'ensemble de notre fil d'information. Ubiqus a déjà l'expérience de ce métier grâce à sa filiale PRLine, leader de la diffusion de la communication financière des sociétés cotées vers les circuits d'informations financières et de bourse en ligne.

PU : Depuis quand les sites sont-ils en ligne ?

CK : PRLine existe depuis 3 ans et nous avons élargi l'offre sur une autre clientèle depuis la fin de l'année 2000. StartUP Line a été mis en ligne un peu avant l'été et NewsDiffusion a commencé à être commercialisé en septembre 2000.

PU : A quel type de sociétés s'adresse votre offre de rediffusion de communiqués ?

CK : NewsDiffusion diffuse les communiqués de presse des entreprises et des acteurs économiques de toutes tailles et tous secteurs d'activités. Les informations diffusées par NewsDiffusion sont indexées par industrie, thème et nom d'émetteur, ce qui facilite leur exploitation et permet la création de flux homogènes organisés par secteurs d'activité (le fil des communiqués de presse des banques, des assureurs, des entreprises agroalimentaire etc.). De la même façon, il est possible de sélectionner la communication des seules start up, agrégée sur le site www.startupline.com, un autre service phare du groupe.

On peu citer parmi nos clients, AG2R, Manpower, AGF, Top Finance, TalentManager, ou AutoValley.

PU : Quelle est votre modèle économique ?

CK : C'est l'entreprise qui veut diffuser ses communiqués de presse qui paie et nous fournissons le flux gratuitement aux sites partenaires. Nous obtenons grâce à ces partenariats de la visibilité pour nos clients. Nous avons 2000 sociétés référencées de toutes tailles et tous secteurs d'activité, ancienne et nouvelle économie. Et il est clair qu'un business de la sorte est valable que si vous avez beaucoup de diffuseurs pour intéresser les clients et beaucoup de clients pour intéresser les diffuseurs.

PU : Qui sont vos diffuseurs ?

CK : NewsDiffusion a une capacité de diffusion unique grâce à son réseau de sites français et internationaux diffuseurs et/ou utilisateurs d'informations économiques et commerciales : médias en ligne issus de la presse papier, webzines, agences de presse, bases de données à destination des professionnels de l'information, portails de fournisseurs d'accès Internet et moteurs de recherche, portails industriels, sites de communautés professionnelles, sites d'analystes et d'investisseurs, intégrateurs de contenus, centres de documentations et départements communication des organismes publics, des médias, des cabinets de conseil, des banques/assurances, etc.

Aujourd'hui nus comptons des sites stratégiques parmi nos rediffuseurs, comme Usipass (le portail de l'Usine Nouvelle), Reuters business briefing, Bloomberg, La Tribune, Square Finance, les versions professionnels des portails Wanadoo et Libertysurf, et des gens plus spécialisés en communauté verticale.

PU : Par rapport à Cyperus, quelle est votre différenciation ?

CK : Il y a deux grandes différences par rapport à Cyperus. D'une part, Cyperus est spécialisé sur le High Tech, donc ne traite pas du tout de la communication des autres secteurs (banques, assurances ou agro-alimentaire). D'autre part et c'est une différence majeure, notre coeur de métier est de rediffuser sur des sites partenaires. Nous n'invitons pas les gens à venir directement sur nos sites NewsDiffusion ou StartUP Line mais nous proposons à nos clients de conduire leur communication sur le portail d'Usine Nouvelle, de La Tribune, ou sur SquareFinance par exemple. Au lieu de dire, nous avons tant de pages vues par mois, nous disons plutôt votre communication est visible pour vos partenaires potentiels pour les cibles finales que vous souhaitez toucher, dans leurs supports de consultation quotidiens.

PU : Quels sont vos résultats en terme de chiffre d'affaires ? A quand la rentabilité ?

CK : Au titre de l'année 2001, PRLine a réalisé 11 millions de chiffres d'affaires. Pour notre part, nous avons des objectifs très ambitieux de croissance. Au sein d'Ubiqus, nous faisons partie du pôle Ubiqus News qui a vu son chiffre d'affaires progresser de 104 % au premier trimestre 2001 à 440.000 euros (2.9 millions de francs).

Nous nous appuyons beaucoup sur la notoriété de PRLine, et sur le travail qu'a fait la société auprès de ses clients. Naturellement, nous n'avons pas besoin d'aller redémarcher les clients de PRLine. Pour la rentabilité, c'est difficile de donner une date exacte surtout que les coûts sont mutualisés en terme de développements informatiques, d'effectifs et de charges annexes. Dans tous les cas, c'est censé être un business rentable à court terme.

PU : Avez-vous des projets de développement à l'international ?

CK : Ubiqus News est déjà très présent à l'international avec des filiales en Belgique, en Espagne, en Italie, et une activité en cours de développement en Hollande.

PU : Avez-vous des objectifs en terme de développement sur la téléphonie mobile ?

CK : Nous regardons attentivement ce qu'il se passe autour du Wap et nous avons déjà plusieurs accords de partenariats avec des intégrateurs techniques de Wap : Fingo, Webtiss et NIT (Nomad Information Technology).

PU : Catherine Kablé, je vous remercie.

Propos recueillis par Pascale ULMO
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AOL et SWATCH unis dans la montre internet
NetAlert de C4iFR : un service de veille automatisée
Tiscali rachète Le britannique LineOne et l'allemand SurfEU
AOL et SWATCH unis dans la montre internet
32% des centres d'appels localisés en Ile de France
AOL et SWATCH unis dans la montre internet
NetAlert de C4iFR : un service de veille automatisée
Tiscali rachète Le britannique LineOne et l'allemand SurfEU
AOL et SWATCH unis dans la montre internet
32% des centres d'appels localisés en Ile de France
Haut de page