🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Des sites japonais attaqués par des étudiants coréens

02 avril 2001 à 00h00
0
Cinq sites institutionnels japonais ont été victimes d'internautes coréens critiquant le contenu d'un manuel d'histoire. Crise diplomatique ?

Cinq sites web institutionnels japonais, dont ceux du Ministère de l'Education et du Parti libéral démocrate aux affaires, ont été victimes des attaques répétées d'internautes coréens.

Ces internautes, décidés à protester contre le contenu d'un manuel d'histoire, ont réussi à mettre hors service les 5 sites concernés pendant une durée déterminée ce week-end.

Selon la police japonaise, le groupe d'internautes serait essentiellement composé d'étudiants ulcérés par la dernière révision de l'ouvrage qui, à leurs yeux, déforme la réalité historique concernant l'intervention du Japon durant la seconde guerre mondiale.

La version révisée du manuel concerné devrait être publiée le 3 avril et sera disponible dans les écoles japonaises à la rentrée prochaine. Pour les auteurs de l'ouvrage, l'impérialisme japonais et ses victoires face aux puissances occidentales auraient ouvert la voie de l'indépendance à toute l'Asie.

«Les manifestants projettent d'attaquer à nouveaux ces sites en submergeant les systèmes» déclarait ce week-end un représentant de la cellule informatique de la police japonaise.

Pourtant, les autorités ne font qu'observer l'évolution de la situation ne disposant d'aucune preuve pour établir de l'existence d'une infraction. A noter, en février dernier le Ministre sud-coréen des Affaires étrangères avait convoqué l'ambassadeur du Japon à Séoul pour évoquer la question...

A ce jour de nombreuses associations ainsi que le gouvernement sud-coréen ont exprimé leur désaccord avec la façon dont le passé militaire du Japon est présenté dans l'ouvrage incriminé.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un décret pour la signature électronique
Net Surf Call Manager de Comverse à Hong Kong
Emmanuel LIBAUDIERE : Capital-IT face à la normalisation de la NetEconomie
Dons d’ordinateurs aux associations sur le Net
Alliance iPIN et Cap Gemini Ernst & Young dans les paiements en ligne
Alliance iPIN et Cap Gemini Ernst & Young dans les paiements en ligne
Le Crédit Lyonnais inaugure sa place de marché
Netvalue renforce ses positions sur les marchés américain et italien.
Nouveaux défis pour les moteurs de recherche
Duet version RealNetworks
Haut de page