Egg affiche des pertes et recherche des partenaires

19 février 2001 à 00h00
0
La banque en ligne anglaise Egg affiche une perte imposable de 155,3 millions de livres sur son exercice 2000 et cherche à nouer des partenariats.

Le pionnier britannique de la banque en ligne, filiale de l'assureur Prudential, a annoncé, lors de la publication de ses résultats pour l'année 2000, une perte imposable de 155,3 millions de livres (+3,74% par rapport à 1999), soit 258,8 millions d'euros, en conformité avec les attentes de analystes.Le nombre de clients s'est accru de près de 600.000 sur un an, soit une hausse d'environ 70%, s'établissant à plus de 1,35 million de personnes au 31 décembre 2000.

Mais si le nombre de comptes de dépôts a augmenté en 2000, passant de 50.000 à 621.000, le montant des fonds déposés a diminué de 11,2 % et s'établit à 6,715 milliards de livres fin 2000. Introduite en Bourse en juin 2000, Egg escompte parvenir à l'équilibre au quatrième trimestre 2001. La société a également annoncé lundi être en discussion pour nouer des partenariats en Europe. La banque souhaite gagner encore du terrain sur son marché domestique, où une stratégie de "bricks and mortar" est envisagée. La société a également annoncé lundi être en discussion pour nouer des partenariats commerciaux avec des établissements à l'étranger.

Dans tous les cas, les résultats du britannique Egg pourrait bien intéresser son homologue français Ze Bank qui se positionne sur le marché des banques "100% Internet" et qui a ouvert ses guichets virtuels la semaine passée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Etnoka, le site étudiant subventionné par la Commission Européenne
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
Patrick PARODI : PacketVideo veut concilier audiovisuel et bas-débits
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
France Telecom lance le tarif Internet
Etnoka, le site étudiant subventionné par la Commission Européenne
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
Patrick PARODI : PacketVideo veut concilier audiovisuel et bas-débits
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
France Telecom lance le tarif Internet
Haut de page