La DG des impôts adopte LinBox pour ses serveurs

Par
Le 18 décembre 2000
 0

Le logiciel libre gagne du terrain. La Direction Générale des Impôts opte officiellement pour Linux et choisit Linbox pour déployer 950 serveurs.

Le logiciel libre gagne du terrain. La Direction Générale des Impôts opte officiellement pour Linux et choisit Linbox pour déployer 950 serveurs.

Le logiciel libre gagne du terrain. La Direction Générale des Impôts opte officiellement pour Linux (RedHat 6.2) et choisit Linbox pour déployer 950 serveurs. «Il y a quelques mois, la DGI a envisagé un changement de version de 650 serveurs Oracle gérant les bases de données. La solution choisie a été un déploiement de serveurs d'applications sous Linux», explique Lionel Delcourt, chef de projet à la DGI. «Le choix de Linbox s'est imposé grâce à l'efficacité de son process industriel, sa meilleure compatibilité aux standards de l'organisation et le prix attractif de sa solution», déclare- t-il. «Bien que les composants logiciels soient identiques, la solution Linbox nous permet de garantir une évolutivité de nos plates-formes», conclut Lionel Delcourt. Outre le succès commercial, ce contrat est une formidable publicité pour les solutions basées sur Linux puisque la direction générale des impôts est l'une des administrations les plus exigeantes en matière de fiabilité et de sécurité. Reste à savoir si l'idée de recevoir sa déclaration d'impôt, partiellement grâce à des serveurs sous GNU-Linux, est vraiment une bonne nouvelle...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top