Wanadoo convoite FreeServe

Par
Le 22 novembre 2000
 0

Le groupe Wanadoo, dirigé par Nicolas DUFOURQ, aurait fait une offre de 3 milliards d'euros pour racheter le fournisseur d'accès internet britannique Freeserve

Le groupe Wanadoo, dirigé par Nicolas DUFOURQ, aurait fait une offre de 3 milliards d'euros pour racheter le fournisseur d'accès internet britannique Freeserve

Selon la presse économique, le groupe Wanadoo, dirigé par Nicolas DUFOURQ, aurait fait une offre de 3 milliards d'euros pour racheter le fournisseur d'accès internet britannique Freeserve. Bien que largement inférieure à une offre de T-Online intervenue au printemps, pour 10 milliards d'euros, la solution wanadoo permettrait au "liberty surf britannique" de trouver une voie de sortie honorable. En effet, cette filiale du groupe de distribution Dixons, inventeur de l'internet gratuit puis acteur majeur du "gratuit gratuit" (internet + téléphone) est incapable de gagner de l'argent et attend depuis près de 6 mois son rachat par un gros groupe de télécommunications. Fort de ses 2 millions d'abonnés, FreeServe permettrait à Wanadoo de renforcer sa position européenne derrière T-Online et de prendre pied sur le marché britannique. Mais la question de la rentabilité de cette activité ne sera pas résolue pour autant. De plus, en rachetant Freeserve sur une base de 1500 euros l'abonné, Wanadoo ne ferait que pointer la sur-évaluation de son titre, valorisant actuellement les "wanadiens" à près de 8.000 euros...
Modifié le 20/09/2018 à 15h38

Les dernières actualités

scroll top