Suez prendrait 30% d'Europ@web

Par
Le 19 novembre 2000
 0

Après plusieurs jours de rumeurs, les groupes Suez Lyonnaise et Arnault devraient annoncer prochainement un accord d'envergure entre leurs différents pôles liés aux nouvelles technologies.

Après plusieurs jours de rumeurs, les groupes Suez Lyonnaise et Arnault devraient annoncer prochainement un accord d'envergure entre leurs différents pôles liés aux nouvelles technologies.

Après 1, Vivendi Universal ou encore Bouygues / 77, la France devrait se dôter d'un 4e champion de la NetEteconomie. En effet, après de longs mois de négociation, les groupes Suez Lyonnaise et Arnault devraient prochainement annoncer un accord d'envergure dans les nouvelles technologies et l'internet. Selon l'AFP et Reuters, Suez devrait prendre 30% d'Europ@web tandis que Arnault prendrait une participation de 10% dans ST3G, le consortium de Suez et 144 donné favori pour la 4e licence UMTS. Néanmoins, d'après le journal du dimanche, le groupe de Gérard MESTRALLET ne semble pas intéressé par LibertySurf (doublon avec M6net) et ZeBank (Suez a revendu IndoSuez et se désinteresse de la banque), les deux projets les plus médiatiques d'Europ@web dont une cession est de plus en plus envisageable. Déjà partenaires dans FirstMark, un consortium disposant d'une licence de boucle locale radio, les deux groupes devraient désormais travailler sur la convergence des télécoms et de la télévision, avec notamment des actifs comme TPS, Noos, M6, Aucland, PeopleSound ou 32. Une belle porte de sortie pour le milliardaire Arnault, dont la stratégie internet était de plus en plus contesté. Par contre, l'avenir de LibertySurf semble de plus en plus passer par une option étrangère, via le rachat par un opérateur de télécommunications souhaitant un pied à terre en France.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top