3Com dévoile Audrey, une tablette graphique pour supplanter le PC

Jérôme Bouteiller
17 octobre 2000 à 00h00
0
, la maison mère de Palm Computing récemment filialisée, n'a pas abandonné pour autant la production de terminaux personnels. La firme dévoile Audrey, une tablette graphique destinée à faire de l'ombre aux PC

L'année 2001 devrait marquer la fin de la domination du PC dans l'accès au Net. Outre les consoles de jeu, les téléphones WAP, les organiseurs ou encore les téléviseurs, de nombreux constructeurs planchent sur des terminaux domestiques, ergonomiques et sans fils, capables de remplir les principales fonctions d'un ordinateur. Tout comme Oracle, Intel ou encore Nokia, l'américain 3Com, maison mère de Palm Computing, a dévoilé son tout nouveau terminal : Audrey. Cette tablette propose des fonctions de messagerie, d'agenda, de carnet d'adresses et de navigation web et dispose d'un stylet et d'un écran tactile. Vendu 499 dollars, Audrey pourrait être distribuée par les opérateurs internet, dans un modèle comparable à celui des packs de téléphones mobiles, bien que l'appareil reste limité à un usage domestique. Reste à savoir si ce petit terminal remportera l'adhésion du grand public...
Modifié le 20/09/2018 à 15h38
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

iPhone 12 Pro Max / Huawei Mate 40 Pro / Google Pixel 5 : lequel choisir pour la photo ?
Test ASUS ZenBook Duo 14 (2021) : l’ultraportable créatif est-il à l’aise en création ?
Bon plan VPN : CyberGhost, NordVPN, Surfshark, toutes les promos VPN de ce week-end
Notre sélection de logiciels et applications pour diminuer la fatigue des yeux devant un écran
CES 2021 : Netgear présente de nouvelles solutions 4G LTE et 5G
Quelle est la meilleure plateforme de SVOD en Janvier 2021 ?
Test Samsung HW-S61T : une barre de son évolutive et fidèle, avec une ampleur limitée
Couvre-feu à 18 h : où et comment télécharger et remplir son attestation de déplacement ?
Faut-il enlever une seconde à une minute ? Des scientifiques y sont favorables
Un VPN protège-t-il vraiment mon anonymat sur Internet ?
Haut de page