L'AFA mesure une stagnation de l'accès à internet

Par
Le 17 septembre 2000
 0

Alors que de nombreux acteurs de la NetEconomie s'attendent encore à une forte croissance de l'audience du Net, l'association des fournisseurs d'accès observe pour la première fois une stagnation des connexions domestiques

Alors que de nombreux acteurs de la NetEconomie s'attendent encore à une forte croissance de l'audience du Net, l'association des fournisseurs d'accès observe pour la première fois une stagnation des connexions domestiques

La dernière étude de l'AFA, l'association française des fournisseurs d'accès internet, risque de faire grincer bien des dents. Alors que de nombreux acteurs de la NetEconomie misent sur de forts taux de croissance de la population des internautes pour rentabiliser leur activité, l'AFA aurait mesuré une stagnation des connexions, dans la période allant du 15 avril au 15 juillet avec un chiffre de 4 147 000 comptes actifs, en croissance d'un simple 1 ,02% sur le trimestre. Cette étude doit néanmoins être relativisée puisqu'elle ne concerne que les connexions domestiques par le fil classique du téléphone. Mais les connexions au bureau, l'ADSL ou le câble ne sauraient à eux seuls expliquer cette stagnation qui pourrait entraîner un nouveau mouvement de désaffection pour des entreprises dont la rentabilité sera basée sur une population d'internautes nettement plus élevée. L'avenir pourrait donc passer par l'utilisation de nouveaux canaux comme le WAP, la télévision interactive ou tout simplement le minitel dont l'audience ne semble pas avoir été particulièrement affectée par la montée en puissance du Web et qui équipe encore plusieurs millions de foyers, faisant de la France,-rappelons-le, le pays le plus " télématisé du monde ".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top