Forrester Research utilise la météo pour ses études internet

Jérôme Bouteiller
18 août 2000 à 00h00
0
Le cabinet d'études américain Forrester Research publie une nouvelle étude dans laquelle il s'aventure à établir des corrélations entre la météo et le taux de pénétration des nouvelles technologies.

Le cabinet américain Forrester Research vient de publier une étude dans laquelle il croit comprendre que le "culture latine et le climat sont des facteurs explicatifs du faible engouement pour internet en France, en Italie et en Espagne". Ainsi, le cabinet met en avant le paradoxe de taux de pénétration du téléphone mobile élevés en Italie et en Espagne (respectivement 55% et 44%) alors que ces pays sont en queue de peloton en matière de commerce électronique et d'adoption de l'internet. Le cabinet croit savoir que c'est le climat qui n'encouragerait pas les "latins" à rester devant leur écran pur y faire leurs courses, contrairement à des pays plus froids comme la scandinavie ou la Grande Bretagne. Bref, une étude assez douteuse qui ne semble pas prendre en compte la prochaine montée en puissance du commerce électronique sur les terminaux mobiles et dont les conclusions, compte tenu du faible recul, peuvent sembler prématurées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top