Benoit ROUBERTOU : Cerclo, un nouveau challenger dans les communautés virtuelles.

Par
Le 20 juin 2000
 0

Malgré les rachats et les concentrations, le monde des communautés virtuelles continue d'évoluer. Ainsi, Cerclo.com, une ex-SSII, parvient à se hisser dans le palmarès des plus gros sites internet avec une recette infaillible : simplicité et respect de l'

Malgré les rachats et les concentrations, le monde des communautés virtuelles continue d'évoluer. Ainsi, Cerclo.com, une ex-SSII, parvient à se hisser dans le palmarès des plus gros sites internet avec une recette infaillible : simplicité et respect de l'

JB - Monsieur Benoit ROUBERTOU, bonjour. En quelques mots, pourriez vous présenter votre société ?

BR - Bonjour. Cerclo existe depuis l'été 98 sous le nom "newsplus" et a pris le nom cerclo en février 2000. Au départ nous avons créé en 96 une société de services (fdbd). Cette société a fait de la création de sites, de l'hébergement, études et conceptions intranet. Entre autre, nous avons participé au développement de partitor (devenu Net4music). En même temps nous avons développé le Forum puis le Chat.

JB - Peut-on dire que vous êtes une SSII qui est devenue un véritable service en ligne ?

BR - Oui, exactement, c'est devenu l'activité principale quand on a pris conscience du succès et qu'il a fallu faire un choix stratégique car on ne pouvait pas gérer les 2 activités de front. C'est donc une activité annexe qui devient principale.

JB - Aujourd'hui, quelle est l'audience de Cerclo ? Pourriez vous la définir quantitativement et qualitativement ?

BR - L'audience est de 7 millions de pages vues/mois, 900 000 visites (17 ème au classement médiamétrie), 44000 membres de la communautés inscrits, 200 000 visiteurs mensuels. Il y a des particuliers connecté chez eux ou depuis le travail, et des étudiants. Sur le plan qualitatif, on peut dire que le cerclonaute est mixte, jeune (15-35 ans) urbain et francophone. Les visiteurs forment une communauté et se rencontrent parfois lors de diners ou soirées, week-ends, ...

JB - Comment vous positionnez vous par rapport à des poids lours comme Caramail, MultiMania ou RESpublica ?

BR - Chacun de ces 3 sites se différencie. Caramail s'est spécialisé sur le courrier électronique, multimania sur les pages perso ; Respublica est celui qui nous ressemble le plus. Leur audience est comparable à la nôtre.

JB - Leur site est néanmoins nettement plus complet. Préparez vous de nouveaux services ?

BR - Nous innovons beaucoup et nous allons développer de nouveaux outils communautaires : Pager, passeport ( Un service permettant aux membres de la communauté de s'identifier et facilitant les échanges entre membres). Et on a un service de SMS gratuit en ligne depuis mars.

JB - A propos de SMS, quelle est votre stratégie dans l'internet mobile ? Allez vous décliner Cerclo en WAP ?

BR - Tout est déclinable en wap mais le wap mérite mieux qu'une simple traduction des pages existantes. Si il n'y a rien de spécifique à ce support, ce pourrait être un échec. Mais on réfléchit à d'autres projets. Dans un premier temps on portera les services existants en wap

JB - Vous avez annoncé un nouveau tours de table de 40 millions de francs. quel est votre modèle économique ? seulement la publicité ?

BR - Notre modèle économique n'es pas que la pub. Pour le moment, nous nous donnons le temps de la réflexion pour le e-commerce car on veut offrir la bonne formule qui répondra vraiment aux attentes des cerclonautes. Nous étudions pub et sponsoring, e-commerce(gallerie marchande), services payants, études comportementales pour des annonceurs et cobrandings (chats, forums, ... pour d'autres sites)

JB - Vous ne craignez pas de rompre l'esprit communautaire ?

BR - On ne rompra rien si on respecte les internautes. On laisse les cerclonautes prendre des initiatives. Ils organisent des rencontres entre eux. La "mayonnaise" a pris.

JB - Avez vous une stratégie hors ligne qui pourrait passer par l'ouverture de cafés Cerclo ou la publication d'un magazine ?

BR - Excellente question : on y réfléchit mais rien n'est décidé

JB - Dans le cadre de cette reflexion, ne pensez vous devoir adopter une "thématique" : musique, loisir, etc..

BR - On va lancer des déclinaisons thématiques du site. Ces déclinaisons seront de nouveaux sites construits sur le même modèle. Nous ne mettrons pas de Batteries de rédacteurs, le contenu est fait par la communauté des cerclonautes. Cela répond aux centres d'intérets réels des cerclonautes. Ce site est le leur.

JB - Que pensez vous d'expérimentaitons mettant en ouvre la 3D dans les communautés ?

BR - On fait des tests 3D avec un partenaire spécialiste de cette technologie. Ca peut marcher si c'est aussi simple à utiliser pour l'internaute qui est souvent pressé.

JB - Monsieur Roubertou, je vous remercie.
Entretien réalisé en Juin 2000 par Jérôme BOUTEILLER
Modifié le 18/09/2018 à 14h07
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top