Le gouvernement serait prêt à perdre le contrôle de Thomson Multimédia

Jérôme Bouteiller
16 juin 2000 à 00h00
0
Alors que les grandes manoeuvres se multiplient dans la télévision numérique, l'Etat français annonce sa volonté de se désengager partiellement de Multimédia afin d'aider le groupe tricolore à s'imposer dans la NetEconomie.

Estimé à 1 franc symbolique par le visionnaire Alain Juppé, le groupe Thomson Multimédia pèse désormais près de 100 milliards de francs en bourse. Après avoir ouvert le capital de la société à 4 partenaires stratégiques (Alcatel, Microsoft, Nec et Direct TV), le gouvernement envisage de perdre le contrôle du groupe électronique dans le cadre d'une augmentation de capital qui aurait lieu en Octobre. TMM dispose d'un très fort potentiel de développement en raison de sa maîtrise des équipements numériques et de sa position concurrentielle forte sur le marché nord américain via sa filiale RCA. TMM travaille actuellement sur le projet TAK avec Microsoft et pourrait probablement lancer des services en ligne propriétaires, autrement plus lucratifs que l'internet actuel. A suivre...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top