Motorola veut utiliser le streaming pour ses futurs téléphones

Jérôme Bouteiller
08 juin 2000 à 00h00
0
La géant américain des télécommunication semble bien décider à changer radicalement l'usage des téléphones. Alors que le WAP et les SMS, instaurant un usage de l'écrit pour les téléphones, commencent à se démocratiser, le constructeur annonce sa volonté de proposer des capacités multimédia pour ce genre de terminaux. En effet, le "streaming" permet la lecture d'un fichier au fur et à mesure de son téléchargement. Cette technologie est essentiellement utilisée pour la radio et la télévision mais nécessite habituellement une connexion rapide. , qui s'appuie sur sa propre technologie iDEN, semble s'engager sur un réseau de seulement 14.4 Kbs soit une version à peine plus rapide que les réseaux GSM actuels, alors que de nombreux analystes attendaient le GPRS avant d'envisager de telles applications. "Avec la diffusion multimédia en temps réel, délivrée directement aux téléphones mobiles numériques, nous proposons de nouvelles applications pour rendre nos clients plus productifs et mieux informés" déclare Bill WERNER, vice président de Motorola. Les mobinautes pourront donc découvrir l'internet mobile peut-être plus tôt que prévu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top