Guerre ouverte sur la propriété du service Poplist

05 juin 2000 à 00h00
0
Grincements de dents parmi les pionniers du web. Louis ROUXEL, créateur du service PopList, qui permet gratuitement à des "mailmasters" d'envoyer des e-mails à des milliers de destinataires, aurait été écarté du service qu'il développe depuis 1998. Agé de 17 ans et encore au Lycée, Louis ROUXEL défend une certaine vision du Net et n'a jamais voulu passer par les circuits traditionnels du financement de start-up. Il a préféré travailler avec Digiweb, une entreprise spécialisée dans l'hébergement de sites et qui lui a mis à disposition des serveurs pendant plus de 2 ans. Après avoir refusé plusieurs propositions de rachat, Louis ROUXEL a finallement accepté de créer une SARL avec Digiweb, afin de lancer PopList 4 et gérer les 800 000 utilisateus réguliers. Mais quelques mois plus tard, Louis n'a plus accès à son serveur et ne dispose officiellement que de 20% de la structure (contre 50% à Digiweb et 30% répartis entre le gérant et le directeur de Digiweb). Face à ce "Hold-up" qui rappelle celui effectuée par Egroups sur les Club Voila, d'autres internautes ont décidé de créer un site de soutien au jeune programmeur afin de dénoncer le comportement de Digiweb. Face à lui, l'hébergeur estime respecter ses engagements et que sa part du capital reflète des investissement évalués "en millions de francs" dans PopList. En attendant un accord à l'amiable et les éventuelles conclusions d'un tribunal, cet incident témoigne du fossé qui oppose le Net des premiers mois (Netiquette, bénévolat, gratuité) et le réalisme du capitalisme électronique.
Vous utilisez Google Actualités ? Suivez Clubic pour ne rien rater de l'actu tech ! google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page