Divorce en vue pour AOL et Vivendi

Jérôme Bouteiller
Publié le 30 mai 2000 à 00h00
Les grandes manoeuvres continuent dans la NetEconomie Européenne. Le groupe AOL Europe serait sur le point de racheter à Vivendi ses parts dans AOL France, dont il détient 55% via Canal+ et Cégetel. Cet accord interviendrait quelques semaines avant le lancement de Vizzavi, le portail multi accès développé par Vivendi et Vodaphone, visant 70 millions de clients, et qui semble bien plus prometteur qu'un partenariat avec un AOL dont la part de marché ne cesse de reculer. Le rapport de force semble s'être brutalement inversé puisque c'est désormais AOL qui frappe à la porte de Vizzavi. Il est vrai qu'avec seulement 20 millions de clients, le géant américain n'est finallement pas si gros en comparaison des opérateurs mobiles européens et de leurs dizaines de millions de clients.
Jérôme Bouteiller
Par Jérôme Bouteiller

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.