Divorce en vue pour AOL et Vivendi

Jérôme Bouteiller
30 mai 2000 à 00h00
0
Les grandes manoeuvres continuent dans la NetEconomie Européenne. Le groupe AOL Europe serait sur le point de racheter à Vivendi ses parts dans AOL France, dont il détient 55% via Canal+ et Cégetel. Cet accord interviendrait quelques semaines avant le lancement de Vizzavi, le portail multi accès développé par Vivendi et Vodaphone, visant 70 millions de clients, et qui semble bien plus prometteur qu'un partenariat avec un AOL dont la part de marché ne cesse de reculer. Le rapport de force semble s'être brutalement inversé puisque c'est désormais AOL qui frappe à la porte de Vizzavi. Il est vrai qu'avec seulement 20 millions de clients, le géant américain n'est finallement pas si gros en comparaison des opérateurs mobiles européens et de leurs dizaines de millions de clients.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top