Révolution des mentalités des Français vis à vis des fortunes de la NetEconomie.

26 mai 2000 à 00h00
0
A l'image de l'hebdomadaire "L'Expansion", qui titre sur le "Retour des années fric", les français semblent changer profondément de mentalités à l'égard des fortunes réalisées dans la NetEconomie. Ainsi, selon un sondage réalisé par la SOFRES, près de 58% ne se disent pas choqués par ces fortunes rapides. Réalisée les 12 et 13 Mai sur un échantillon de plus de 1000 personnes, cette étude que plus de 50% des sondés estime que ces profits "récompensent des gens qui ont pris des risques et qui ont fait preuve d'innovation". 39% pour cent des Français estiment à l'inverse choquants les millions de francs gagnés par les créateurs de "start-up" en revendant leurs entreprises. L'étude semble indiquer un fort clivage générationnel, les gens étant les plus positifs vis à vis des fortunes réalisés par les entreprenautes. Enfin, 48% redoutent que les nouvelles technologies entraînent un creusement des inégalités sociales.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

UMTS : Bercy étudierait l'attribution d'une cinquième licence
Les Ministres européens ne sont pas parvenus à un accord pour les droits d'auteur.
Risques de pénurie de composants pour les appareils de poche
Risques de pénurie de composants pour les appareils de poche
Gartner Group recommande aux entreprises de revoir leur stratégie de sécurité.
UMTS : Bercy étudierait l'attribution d'une cinquième licence
Les Ministres européens ne sont pas parvenus à un accord pour les droits d'auteur.
Risques de pénurie de composants pour les appareils de poche
Risques de pénurie de composants pour les appareils de poche
Gartner Group recommande aux entreprises de revoir leur stratégie de sécurité.
Haut de page