Population d'internautes : des chiffres qui ne riment à rien

20 mai 2000 à 00h00
0
Plusieurs instituts ont publié leurs chiffres sur le nombre d'internautes en France. IDC propose 6.3 millions de personnes contre 7.12 pour Médiamétrie ou encore seulement 4.1 millions pour l'association française des fournisseurs d'accès. Bref, des chiffres aussi flous qu'inutiles. En effet, ces derniers se limitent aux utilisateurs du Web et de la messagerie. En adoptant une vision plus stratégique, le nombre d'internautes potentiels doit regrouper l'ensemble des utilisateurs des terminaux numériques (télévision, radio, téléphonie mobile) en raison d'un phénomène baptisé convergence et qui rendra tous ces médias intercompatibles avec le protocole IP. Dès 2001, plus de 10 millions de français seront ainsi des mobinautes et accèderont au Net sans jamais avoir vu de PC et ce chiffre devrait littérallement exploser avec l'arrivée de la télévision interactive avec le numérique hertzien, le câble ou le satellite. Bref, une bataille sur les chiffres est donc parfaitement inutile tant que le périmètre de la NetEconomie ne se sera pas stabilisé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Accident mortel pour les passagers d'une Tesla sans personne au volant
Volkswagen a dévoilé son modèle électrique ID.6 au Salon de Shanghai
Fitbit lancerait un nouveau bracelet connecté « élégant » sobrement nommé Fitbit Luxe
L'Apple Mac mini (2020) dans sa version 256 Go en promotion (-10%)
La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web afin d'appliquer plus facilement la censure
Euro numérique : le respect de la vie privée est la principale préoccupation des Européens
Tesla règle ses comptes (à l'amiable) avec son ex-employé parti chez Xpeng
Une pénurie de HDD / SSD ? Les cryptos et le proof of space en cause
Le Bitcoin, outil privilégié pour financer des activités criminelles ? C'est faux, d'après un rapport d'un ancien patron de la CIA
Haut de page