Le gouvernement américain rejette la défense de Microsoft

Par
Le 19 mai 2000
 0
La département de la justice américain ne semble pas vouloir changer de ligne vis à vis de Microsoft. Le démantèlement aura bien lieu, malgré un épais rapport rendu par l'éditeur américain et cherchant à éviter les sanctions décidées par ses juges. Le DOJ estime que Microsoft pourra utiliser son monopole contre ses concurrents tant qu'il n'aura pas été démantelé. Bill GATES a prévu de faire appel mais la sanction ne devrait pas être appliquée avant deux ans.
Modifié le 18/09/2018 à 14h07

Les dernières actualités

scroll top