Gnutella veut dresser un mur de honte pour les surfeurs pornophiles

Jérôme Bouteiller
09 mai 2000 à 00h00
0
Après Nabster, un logiciel mettant en réseau les Disques durs à partir d'un serveur central, les américains découvrent GNUtella, un logiciel encore plus ingénieux puisqu'il permet de se passer de serveur central en créant des réseaux privés virtuels. Ces logiciels, particulièrement efficaces pour trouver des fichiers pirates MP3 sont aussi très utilisés par les internautes amateurs d'images pornographiques et en particulier pédophiles. Or les éditeurs actuels de GNUtella (ndlr :GNU signifie "libre" dans la terminologie actuelle et Nutella...est une pâte à tartiner), un logiciel libre, cherchent à limiter ce genre de dérive en établissant un "mur de la honte", faisant apparaître les adresses IP des internautes pratiquant ce genre de trafic. Essentiellement psychologique, cette barrière est violemment contestée par ses utilisateurs et semble avoir atteint son objectif. La morale est donc sauve parmi les sites pirates.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top