Gnutella veut dresser un mur de honte pour les surfeurs pornophiles

09 mai 2000 à 00h00
0
Après Nabster, un logiciel mettant en réseau les Disques durs à partir d'un serveur central, les américains découvrent GNUtella, un logiciel encore plus ingénieux puisqu'il permet de se passer de serveur central en créant des réseaux privés virtuels. Ces logiciels, particulièrement efficaces pour trouver des fichiers pirates MP3 sont aussi très utilisés par les internautes amateurs d'images pornographiques et en particulier pédophiles. Or les éditeurs actuels de GNUtella (ndlr :GNU signifie "libre" dans la terminologie actuelle et Nutella...est une pâte à tartiner), un logiciel libre, cherchent à limiter ce genre de dérive en établissant un "mur de la honte", faisant apparaître les adresses IP des internautes pratiquant ce genre de trafic. Essentiellement psychologique, cette barrière est violemment contestée par ses utilisateurs et semble avoir atteint son objectif. La morale est donc sauve parmi les sites pirates.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Oddworld Soulstorm : une relecture sympathique, mais imparfaite de L'Exode d'Abe
15 classiques du cinéma à (re)voir en streaming sur Netflix, OCS et Amazon prime video
Vandenberg, de la brume et des fusées
Ce chargeur à induction sans fil Samsung est gratuit grâce à une double réduction 🔥
RED by SFR explose les volumes de data sur ses forfaits mobiles BIG RED
Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Les meilleures applications Twitter pour Android
Haut de page