Suez Lyonnaise est de retour dans la NetEconomie

04 mai 2000 à 00h00
0
Alors que son concurrent historique Vivendi, ex-Générale des eaux, s'apprète à lancer son portail MAP multi supports, Suez Lyonnaise, quelque peu distancée, annonce son retour dans la NetEconomie.

D'une part, le groupe dirigé par Gérard MESTRALLET annonce un accord avec , le géant espagnol des télécommunications, dans la course aux licences UMTS pour la téléphone de 3ième génération. Le gouvernement semble désormais sérieusement étudier la mise en enchères de ces licenses et la concurrence risque d'être âpre pour l'obtention de la 4e licence, sachant que les 3 autres reviendront probablement aux opérateurs actuels. La puissance financière du groupe Espagnol, qui étudie aussi une fusion avec KPN, permettrait de renforcer les chances de Suez Lyonnaise.D'autre part, le groupe Français a décidé de rebaptiser son pôle câble en Noos et de revendiquer la place de 1er distributeur de contenus numériques (télévision, services interactifs, internet et téléphone) derrière . Noos, qui signifie "intuition" en grec, devrait devenir un distributeur d'octets : plus de 90 chaînes, des services interactifs (trafic, petites annonces, AFP, Météo), l'accès à internet et bientôt la téléphonie. Noos revendique 770 000 abonnés et dispose de 2.7 millions de prises. Enfin, Suez fait parti d'un consortium avec LibertySurf et Rally-Casino pour l'obtention des licences de boucle locale radio, qui seront atribuées d'ici la fin de l'année par l'ART et le gouvernement. Ces annonces semblent indiquer que le groupe Suez Lyonnaise cherche à rattraper le retard accumulé sur ses concurrents historiques comme Vivendi ou Bouygues. Retard relativement inexplicable compte tenu de la présence du groupe dans les médias ou de sa présence précoce dans l'internet rapide via cybercâble.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

UMTS : La France hésite pour la procédure d'attribution des licences
Business Objects lance une solution de portail d'Entreprise
UMTS : La France hésite pour la procédure d'attribution des licences
VivendiNet prend le contrôle de 100% de iFrance.com
Des images de Deathdealer!
UMTS : La France hésite pour la procédure d'attribution des licences
Business Objects lance une solution de portail d'Entreprise
UMTS : La France hésite pour la procédure d'attribution des licences
VivendiNet prend le contrôle de 100% de iFrance.com
Comptes Hotmail en danger
Haut de page