Calimero réclame 160 000 francs à AlternB

Jérôme Bouteiller
07 avril 2000 à 00h00
0
Le petit monde de l'hébergement de pages perso est -il en crise ? Entre les violentes fluctuations du cours de bourse de Multimania et la décision d'identifier obligatoirement les membres des sites d'hébergement sous peine de sanctions, c'est au tour du site d'hébergement AlternB d'être à nouveau condamné, après la calamiteuse affaire Estelle Halliday qui avait mis son propriétaire, Valentin LACAMBRE, dans une délicate situation financière. Pour avoir autorisé l'hebergement d'un site web baptisé Calimero.org (site fermé depuis plus d'un an), sans l'accord des propriétaires italiens du personnage, AlternB se voit condamné à débourser près de 160 000 francs pour couvrir les dommages et intérêts et les frais de publication. Calimero.org était un site sado masochiste et ne semblait pas pouvoir bénéficier du vocable de site parodique... Monsieur Lacambre devrait faire appel, en attendant le vote définitif d'un loi normalisant les rapports entre hébergeurs et éditeurs. "c'est vraiment trop injuste" comme dirait Calimero.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
scroll top