Calimero réclame 160 000 francs à AlternB

07 avril 2000 à 00h00
0
Le petit monde de l'hébergement de pages perso est -il en crise ? Entre les violentes fluctuations du cours de bourse de Multimania et la décision d'identifier obligatoirement les membres des sites d'hébergement sous peine de sanctions, c'est au tour du site d'hébergement AlternB d'être à nouveau condamné, après la calamiteuse affaire Estelle Halliday qui avait mis son propriétaire, Valentin LACAMBRE, dans une délicate situation financière. Pour avoir autorisé l'hebergement d'un site web baptisé Calimero.org (site fermé depuis plus d'un an), sans l'accord des propriétaires italiens du personnage, AlternB se voit condamné à débourser près de 160 000 francs pour couvrir les dommages et intérêts et les frais de publication. Calimero.org était un site sado masochiste et ne semblait pas pouvoir bénéficier du vocable de site parodique... Monsieur Lacambre devrait faire appel, en attendant le vote définitif d'un loi normalisant les rapports entre hébergeurs et éditeurs. "c'est vraiment trop injuste" comme dirait Calimero.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

WoozWoo, le premier carnet d'adresses en WAP
WebAdvantages, un nouveau système de points de fidélisation
Le i-Mode, nouveau fer de lance de la puissance technologique nippone
Le sénateur René TREGOUET cherche un nouveau Jules FERRY
Commerce en ligne et hors ligne pour Clust.com et Consoshop
WoozWoo, le premier carnet d'adresses en WAP
WebAdvantages, un nouveau système de points de fidélisation
Business Objects acquiert Olap@work, un spécialiste de l'analyse de données.
NRJ signe avec Liquid Audio, au détriment de Musictoyou.com
Alafolie.com, grand prix NetMarketing au salon OnLine 2000
Haut de page