René TREGOUET : E-Sénateur du Rhône

Par
Le 25 mars 2000
 0

René Trégouët est Sénateur du Rhône, Rapporteur Spécial auprès de la Commission des Finances des Budgets de la Recherche, des Nouvelles Technologies et de l'Espace. Loin des clichés sur les sénateurs, il est l'auteur du rapport : « Des pyramides du Pouvoi

René Trégouët est Sénateur du Rhône, Rapporteur Spécial auprès de la Commission des Finances des Budgets de la Recherche, des Nouvelles Technologies et de l'Espace. Loin des clichés sur les sénateurs, il est l'auteur du rapport : « Des pyramides du Pouvoi

JB - Bonjour monsieur Tregouet. Vous animez activement un site consacré aux NTIC, www.tregouet.org. Pourquoi un tel engouement, cela fait- il partie de votre mission de sénateur?

RT - J'ai lancé la lettre @RT Flash parce que je suis le Rapporteur sur le fond , pour le Sénat ,des Budgets de la Recherche , des Nouvelles Technologies et de l'Espace. Mais de plus je suis personnellement très intéressé par le monde de l'Innovation et je veux simplement faire partager aux internautes cette passion.

JB - Avez vous le sentiment que nous changeons d'époque? Entrons nous dans une nouvelle forme d'économie?

RT - Il est vrai que nous entrons dans une époque nouvelle et ce que nous ressentons actuellement n'en sont que les premières prémisses... D'une économie industrielle nous passons à une économie du savoir dont le minerai de base est l'information. Cela va provoquer des mutations dans la vie de chacun d'entre nous dont nous n'appréhendons pas encore l'importance.

JB - Pensez vous que la France est bien placée pour relever le défi ? Quelles sont ses forces et faiblesses?

RT - Si la France utilise au mieux toutes ses capacités alors elle sera bien placée dans cette économie de l'Avenir. Par contre nous ne sommes pas bien partis car de nombreux acteurs ont cru et croient encore que le défi est essentiellement technologique alors qu'il est avant tout culturel . Si nous savons casser nos structures pyramidales héritées des siècles et si nous savons tous ensemble nous mettre en réseau alors nous avons de vraies chances pour l'avenir car la France s'appuie sur un socle multiséculaire d'expertise qui sera la valeur ajoutée la plus recherchée dans la société de l'information.

JB - Outre les géants comme Alcatel et 1, avons nous un tissu industriel suffisant en matière de PME "start-up"?

RT - Non , ce tissu est bien insuffisant. Il nous faut , sans tarder , car les évènements s'accélèrent , créer les conditions culturelles , sociales , économiques , financières et fiscales pour que les "entreprenants" dans le domaine des "high tech" décident , enfin , de rester en France et non s'exiler dans d'autres pays.

JB - Quelles seraient les solutions pour rattraper notre retard sur les américains?

RT - Créer un environnement culturel favorable à l'avenir et laissant s'épanouir l'initiative.

JB - Aux Etats-Unis, Al Gore a lancé le concept d'autoroutes de l'Information dès 1992. Comment se fait-il que la France ait du attendre le retour des socialistes au pouvoir pour suivre le mouvement? Pourquoi la droite n'a t'elle pas réagi?

RT - Ce n'est pas en ces termes là qu'il faut poser les questions. L'évolution culturelle s'est accélèrée dans ces dernières années gràce à une prise de conscience des divers médias eux-mêmes peut-être modestement éclairés par les rapports de qualité publiés par le Sénat depuis de nombreuses années. A un moment donné l'évolution culturelle était suffisamment forte pour qu'un Gouvernement s'en saisisse . A ce moment , le Gouvernement qui était au Pouvoir était un Gouvernement de Gauche ... mais je suis convaincu que si cette prise de conscience s'était réalisée sous un Gouvernement de Droite , celui-ci aurait su avec la même compétence et le même sens de l'opportunité donner l'impression qu'il est à la source de toute cette évolution.

JB - Le net semble être un terrain propice à la fraude fiscale. Certaines sociétés ont même tenté de lancer une nouvelle monnaie propre au web. Ne pensez vous pas que l'Etat est en danger?

RT - Sans aucun doute nous allons devoir réexaminer en profondeur le fonctionnement non seulement de nos Etats mais aussi de nos Démocraties dans ces prochaines années.

JB - Pensez vous que le commerce électronique est un concept pertinent? Le web revet il simplement une dimension marchande?

RT - Comme le livre a été à l'origine d'un développement foudroyant du commerce, il en sera de même pour le Net. Mais le livre est et restera longtemps encore le vecteur essentiel de tout échange culturel. Il en sera de même pour la Toile

JB - Etes vous favorable à une cyber démocratie?

RT - Oui si nous savons conserver son importance à l'intermédiation et à la représentation. Il n'y aurait rien de pire qu'une cyber démocratie qui réagirait et légifèrerait à chaud. Ce serait laisser la place à la Démagogie. Par contre tout représentant , tout élu ne pourra demain trouver sa légitimité qu'en acceptant d'échanger , d'aller chercher des parts de vérité sur le Réseau et se mettre au même niveau que tous les autres membres de la Toile.

JB - Enfin, quelle est le point que vous souhaiteriez aborder et que je n'ai pas évoqué?

RT - Les trois mots clés du monde nouveau qui s'annonce sont : Humilité , Transparence et Confiance .

JB - Monsieur René Tregouet, je vous remercie.
Entretien réalisé en Mars 99 par Jérôme Bouteiller
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top