Pierre Francois GRIMALDI : Groupe iBazar

Par Jérôme Bouteiller
le 22 mars 2000 à 00h00
0

En regroupant 4 sites Internet complémentaires, le Groupe iBazar devient le groupe français intégré : Hébergement de pages web avec "Chez.com", portail avec "Ecila", ibourse pour le trading et biensûr iBazar pour le commerce électronique. Son présiden

En regroupant 4 sites Internet complémentaires, le Groupe iBazar devient le groupe français intégré : Hébergement de pages web avec "Chez.com", portail avec "Ecila", ibourse pour le trading et biensûr iBazar pour le commerce électronique. Son présiden

JB - Monsieur grimaldi bonjour. Lancé en 1995, Ecila a t'il remporté le succès escompté?

PFG - Bonjour, le moteur de recherche ecila a toujours figuré en bonne place parmi les moteurs français. Jusqu'en Décembre 1997, il était le moteur de recherche de référence d'AOL France. A la suite d'accords de partenariats globaux, il a du cédé cette place à Lycos. Il s'en est suivie une période de restructuration technique et commerciale :
-Augmentation du nombre d'URL référencées
-Relookage du service
-Ajout d'une séléction dynamique de 1500 sites
-News AFP
-Remodelage de l'ergonomie de la recherche avancée.

Cette première phase se termine avec succès fin Juin .

Dès à présent la visibilité de ecila a augmenté de 300 % depuis Octobre 98. Pour l'automne, nous introduirons un nouveau module de recherche destiné à améliorer certains aspects de la pertinence du moteur.Ce développement réunit une équipe russe et américaine qui travaillera partiellement dans nos locaux et partiellement à distance avec les responsables techniques d'ecila.

JB - La "portalisation" d'Ecila, avec l'arrivée d'un fil d'actu et d'un index, est elle le prolongement logique d'un moteur?

PFG - Je ne crois pas que dans le cas d'Ecila on puisse parler de 'portalisation'.Je ne crois pas que la portalisation d'un site de recherche augmente la pertinence ou l'agrément de la recherche!, ce qui constitue toujours notre objectif principal.En revanche nous avons ajouté ,pour le plaisir de nos surfeurs, quelques rubriques plaisantes:-Une rubrique news internet concoctée tout spécialement par l'AFP-une sélection des meilleurs sites du net français etc (..présentation d'autres sites de notre groupe)

JB - Outre votre portail, votre jeune groupe comprends désormais un site d'hébergement très populaire, Chez.com. Souhaitez vous établir des synergies entre ces deux activités ou s'agit-il pour le moment d'étendre votre surface commerciale?

PFG - Nous pensons que l'internet français avec une dimension réduite par rapport à son grand frère américain peut engendrer des groupes multisites .Nous amorçons cette tendance en regroupant sous le même toit: chez.com , ecila.com , ibazar.com et les 49% que nous détenons dans i-bourse.fr. Notons qu'aux US, et Geocities se sont rapprochés , et que Lycos possède également tripod.

JB - Votre site iBazar peut-il être qualifié de e-bay français? Quelles sont vos spécificités?

PFG - Notre site ibazar est le seul site français d'enchères entre particuliers.Ce format de site est maintenant généralisé sur le net , en différents pays.Ebay a le premier identifié de façon claire ce créneau.L'originalité c'est que ibazar est gratuit .(pour le moment).

JB - Vous lancez iBazar, un marché aux puces électronique. La frénésie autour du commerce électronique sous forme de marché aux puces et de vente aux enchères vous parait elle justifiée?

PFG - Je dirais :oui .Je crois que la page récente du prix imposé par le vendeur sera tournée par l'internet.Désormais le prix résultera d'avantage d'une confrontation entre l'offre et la demande. Les enchères se situent dans cette tendance de fond.

JB - Le couplage portail + communauté n'est pas nouveau. Par contre, vous êtes le premier à opérer un rapprochement avec un site de ventes aux enchères. Pensez vous que vous avez ouvert une piste?

PFG - Comme je le disais, La France par sa taille verra se constituer des 'blocs' de sites se partageant l'audience de l'internet.Peu à peu on assistera à cette formation.

JB - En cumulant tous vos sites, quel rang, en terme d'audience, pouvez vous revendiquer sur le Net français?

PFG - Nous sommes tout en haut, et si l'on exclut les providers pour ne conserver que les producteurs de sites , nous appartenons à un groupe restreint avec multimania et caramail.

JB - Pourriez vous vous associer avec des fournisseurs d'accès gratuit pour leur proposer l'équivalent d'un Wanadoo.fr ?

PFG - C'est une question délicate qui en amène une autre: quel devenir pour les fournisseurs d'accès gratuit. Nous n'avons pas dans l'immédiat de projets de providing , gratuit ou payant.

JB - En contrôlant un portail, une communauté et un site de vente, vous souhaitez constituer une base de donnée clientèle pour devenir ce que certains appellent déjà un "infomédiaire"?

PFG - C'est une appellation amusante pour ce que l'on nommait 'avant' un groupe de presse, ou de médias.

JB - Monsieur Grimaldi, je vous remercie
Entretien réalisé en juillet 1999 par Jérôme BOUTEILLER
Modifié le 20/09/2018 à 15h38
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'UE accuse la Russie de désinformation lors des élections
Incredibox : le jeu de beatbox musical français qui cartonne
Google Assistant : la mémorisation automatique du stationnement réactivée
Iliad, maison mère de Free, partenaire du projet de cryptomonnaire de Facebook
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans
L'application de bureau Twitter de nouveau disponible pour les utilisateurs de macOS
Une base de données laisse filer les informations professionnelles d'1,6 million de personnes
L'application Google teste l'affichage des signets pour ses résultats vidéo
Huawei s'attend à une
Le Motorola One Action fuite : triple module photo, écran 21/9 et SoC Exynos à prévoir
scroll top