USA : Les impôts électroniques reportés.

Par Jérôme Bouteiller
le 22 mars 2000 à 00h00
0
A la fois désireux de percevoir des impôts sur le commerce électronique et soucieux de ne pas pénaliser à l'internetational ses propres entreprises, les Etats-Unis ont décidé de prolonger de 5 ans le moratoire actuel. Forrester Research estime à 500 millions de dollars le manque à gagner fiscal pour l'administration américaine. Mais les puissants lobbys de la NetEconomie américaine (ATT, MCI, AOL/TimeWarner, etc...) s'y opposent, en particulier sur le prometteur marché des biens immatériels téléchargeables. En pleine camapgne présidentielle, cette question est reprise par les deux candidats qui s'opposent sur cette question, Al Gore étant pour, Georges Bush étant contre. Cette question s'inscrit dans la lente en montée en puissance de ces véritables Etats privés qui, compte tenu de leurs millions de membres, commencent à frapper leurs propres monnaies et à contester, de plus en plus les Etats traditionnels...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
Le serveur test de PlayerUnknown's Battlegrounds arrive sur consoles
Télescope : ce qu’il faut savoir pour débuter et choisir un modèle
42 pays adoptent des normes pour une IA plus
scroll top