Orange va proposer Windows Live Messenger à ses 135 millions de clients

0
renonce à développer sa messagerie instantanée et décide de proposer "Orange Messenger by Windows Live" à l'ensemble de ses clients

Le loup est-il entré dans la bergerie ? 'Wanadoo Messager', 'LiveCom', 'Orange Link'... après cinq années de tâtonnements et de changements de marque en matière de messagerie instantanée, le groupe France Telecom a finalement décidé de s'associer au groupe Microsoft pour proposer à partir de décembre "Orange Messenger by Windows Live" à l'ensemble de ses 135 millions de clients fixes et mobiles.

Présentée ce mercredi à Paris en présence de Steve BALLMER, PDG de Microsoft, et de Didier Lombard, PDG de France Telecom, la solution repose d'une part sur un logiciel PC, dérivé du populaire Windows Live Messenger mais rebrandé "Orange", et d'autre part sur un logiciel java, développé par Miyowa, pour téléphones mobiles, reprenant l'ergonomie du logiciel PC.

Dans les deux cas, Orange Messenger sera réservé aux clients Orange mais il offrira une totale interopérabilité avec les 12 millions d'utilisateurs de Live Messenger en France ainsi qu'aux dizaines de milliers l'utilisant sur un téléphone i-mode ou chez l'opérateur virtuel Ten.

"Cet accord entre un leader de la convergence et un leader du logiciel marque la rencontre de nos 135 millions de clients en Europe avec les 240 millions d'utilisateurs de Windows Live Messenger dans le monde. C'est un service sans précédent qui permet à notre groupe de se positionner sur le développement du phénomène communautaire du web élargi au monde des mobiles, porteur de nouveaux services et de nouveaux business" a expliqué Didier Lombard.

En matière de business model, le logiciel PC sera gratuit mais Orange entend progressivement l'enrichir de nouveaux services premium tels que les appels illimités vers des lignes fixes, la visiophonie du softphone PC au mobile 3G ou la consultation de chaînes de télévision. La version mobile sera par contre payante et Orange réfléchit encore à un modèle tarifaire incluant usage et trafic illimité, comparable à ce que propose le MVNO Ten depuis déjà quelques mois pour 5 € par mois.

Pragmatique, Orange semble en tout cas vouloir préparer l'après SMS en généralisant Windows Messenger sur ses téléphones mobiles. Certainement lucrative à court terme, cette option stratégique pourrait toutefois se retourner contre l'opérateur, dont la relation client risque d'être progressivement cannibalisée par Microsoft, dont l'ensemble des services "live" (messagerie, IM, blogs, réseaux sociaux, search, petites annonces, vidéo, etc...) recouvre partiellement les services Orange (messagerie, blog, partage de photo, etc...).

Interrogé sur ce point, Didier Lombard se veut néanmoins rassurant : "Microsoft et Orange partagent les revenus ainsi que les brevets sur les développements spécifiques au produit. S'évertuer à tout faire tout seul aurait été stupide et je pense que cet accord est vraiment équilibré" a-t-il expliqué.

Lancé en décembre prochain, Orange Messenger devrait pouvoir être installé sur un parc de plus de 300.000 terminaux compatibles Java. Malgré le succès relatif de MSN Messenger sur i-mode (moins de 70.000 abonnés), les équipes d'Orange sont très confiantes et pensent toucher, dès la fin 2007, "plusieurs millions de clients".

0096000000383706-photo-imageneteco.jpg


0096000000383707-photo-imageneteco.jpg


0096000000383708-photo-imageneteco.jpg


Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page