Geeks : attention, les filles débarquent !

02 août 2006 à 17h11
0
00340153-photo-solitaire-diamants.jpg
Les « geeks », que l'on caricature parfois comme de jeunes hommes timides, plus doués derrière un écran qu'en compagnie d'une charmante demoiselle, apprécieront sûrement : la gent féminine pourrait bien être en passe de se joindre à eux ! Une étude, menée aux Etats-Unis par Oxygen Network, révèle en effet que les femmes manifestent de plus en plus d'intérêt à l'égard des nouvelles technologies. S'il est toujours impossible de leur faire comprendre l'intérêt d'une carte mère à plus de 200 euros, elles saisissent parfaitement l'attrait d'un baladeur dernier cri ou d'un téléphone haut de gamme puisqu'elles seraient maintenant prêtes à sacrifier une robe de soirée pour le premier, voire une paire de chaussures griffées pour le second !

Cette étude a été conduite auprès de 1400 femmes et de 700 hommes âgés de 15 à 49 ans afin de déterminer quelles pouvaient être les différences de comportement liées au sexe dans le rapport aux nouvelles technologies. Les résultats jurent avec le schéma traditionnel de la femme goûtant les bijoux et les vêtements hors de prix... Trois femmes sur quatre déclarent en effet qu'elles préfèreraient se faire offrir un téléviseur récent plutôt qu'un solitaire. Pire : à prix équivalent, ces dames s'empareraient plus volontiers d'un téléphone dernier cri que de chaussures signées par un designer de renom ! Tendance, l'iPod blanc aurait également leur préférence devant une robe de soirée noire, toujours à prix équivalent... Bien sûr, il est encore un peu tôt pour qualifier ces représentantes de la gent féminine de « geekettes », mais le mouvement serait-il en marche ?

00B4000000336889-photo-solestorm-bikini.jpg
Les résultats de cette étude, qui nous sont régulièrement confirmés par les courriers de lectrices passionnées par l'éternelle question de la rivalité ATI/NVIDIA reçus à la rédaction, ne remettent toutefois pas en question la galanterie traditionnelle. Si les baladeurs et les écrans plasma ont le vent en poupe, le bouquet de fleurs a encore de beaux jours devant lui, et il n'est toujours pas question d'offrir un waterblock à sa dulcinée ! Peut-être le bikini électronique, qui dit quand il fait trop chaud, sera-t-il mieux perçu, et encore...

Les publicitaires devraient en revanche, selon Oxygen Network, tirer quelques enseignements de cette étude qui montre que les différences entre les sexes constatées face aux nouvelles technologies s'amenuisent. Et pour l'instant, quelques belles occasions ont été manquées à ce niveau, estime Steve Koenig de la Consumer Electronics Association. Le discours marketing devrait donc être adapté à une cible élargie, accueillant maintenant des femmes conscientes de leur nouvelle affinité avec les gadgets high-tech. D'autant que ces dames tiennent bien souvent les cordons de la bourse ! Bien qu'elles affirment être de plus en plus compétentes en matière de nouvelles technologies, les femmes restent toutefois bien moins sollicitées que les hommes lorsqu'il s'agit de résoudre un problème, preuve que les mentalités doivent encore évoluer.

Précisons ici le sens du mot geek, pour ceux qui ne seraient pas versés dans le jargon des forums consacrés à l'informatique. Lorsqu'on parle de Jeux Vidéo, d'Internet ou d'ordinateurs, le terme geek désigne celui qui consacre tout son temps aux écrans, quitte à délaisser le monde réel, sa famille et ses amis, pour assouvir sa passion. Le terme « nerd » qualifie quant à lui de façon plus péjorative les cas extrêmes.
Modifié le 18/09/2018 à 15h04
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AOL démarre les négociations avec Neuf Cegetel
IBM choisit les AMD Opteron pour ses serveurs
DADVSI : le PS promet un nouveau texte de loi
Failles corrigées dans les pilotes Intel Centrino
Mises à jour : Firefox, Opera, SpeedFan
Plextor : un graveur pour... effacer les CD/DVD !
  Flight Simulator X  : vidéo HD et captures
Linux : KDE 3.5.4 est disponible en téléchargement
Le marché de la DDR a le vent en poupe
Skype : 20 minutes de communications offertes
Haut de page