Gallimard attaque Google Books en justice

0
00A0000002480634-photo-google-books.jpg
L'éditeur Gallimard a décidé de saisir la justice contre Google et sa numérisation frauduleuse de ses livres. L'acte vise clairement Google qui ne prendrait pas suffisamment de précautions lors de ses travaux. Une fronde anti-Google Books semble se former puisque d'autres éditeurs comme Flammarion, Albin Michel et Eyrolles comptent se joindre à l'attaque.

De son côté, Google s'appuie sur la notion de « fair use », un terme juridique qui autorise l'utilisation de certains contenus sans demander d'autorisation, du moment que cela se fait de manière raisonnable et appropriée... Gallimard estime à 12 millions le nombre d'ouvrages numérisés en six ans sans l'autorisation des maisons d'édition et des ayant-droit.

Déjà Google avait été reconnu coupable de contrefaçon pour avoir reproduit sans autorisation des extraits de livres sur sa plate-forme Google Books. Le tribunal de grande instance de Paris avait alors condamné l'entreprise de Mountain View à verser 300.000 euros de dommages et intérêts à divers éditeurs.

Pourtant d'autres éditeurs dénoncent clairement la défense par les majors d'un « pré-carré économique ». Eric Martin, directeur de la diffusion du Petit Futé, qui donne libre accès à ses guides, estime que certains éditeurs souhaitent «  défendre un modèle économique vieux de plusieurs siècles basé sur l'impression et la diffusion d'ouvrages. Ils doivent désormais s'auto-protéger ».

Le conflit se durcit entre éditeurs français et la firme Google. A l'heure où notamment l'université de Tokyo innove en matière de numérisation d'ouvrages, la question de l'avenir du livre reste ouverte.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gnome 2.30 dispo, bientôt dans Ubuntu
MeeGo (Moblin + Maemo) : le code source disponible
Google subit des cyber-attaques au Vietnam
Comme à chaque 1er avril, le Web high-tech se gondole
Nokia Bots : le smartphone encore plus intelligent
Mozilla Firefox flirte avec les 30% de parts de marché
L'iPad suscite un élan d'adoption du HTML 5 pour la vidéo
RIM : 10,5 millions de BlackBerry commercialisés ce trimestre
Google Street View passe à la 3D anaglyphe
Le secteur des logiciels et services reprend doucement
Haut de page