Votre décodeur TNT bientôt obsolète ?

23 février 2010 à 13h37
0
00C8000000308363-photo-nouveau-logo-tnt.jpg
Et si le 5 mai prochain, votre décodeur TNT s'arrêtait tout simplement de fonctionner ? Ce scénario n'a rien de fantaisiste et pourrait toucher un grand nombre de décodeurs actuellement en circulation.

C'est le magazine Que Choisir qui a révélé l'information. Selon une source proche du dossier que nous avons jointe par téléphone, c'est en fait le NIT (Network Information Table) du signal TNT qui pose problème. Cette table contient toutes les données techniques relatives à la réception et à la reconnaissance des programmes transmis par les récepteurs. Or cette dernière est pleine à 90%. Conséquence : l'obligation d'ajouter une seconde page d'index à cette table, en vue d'accueillir les futures chaînes qui devraient pointer le bout de leur nez d'ici 2012.

Et c'est là que le problème survient. Car les constructeurs n'ont pas tous équipé leur matériel de façon à pouvoir prendre en compte ce second paquet d'informations. En d'autres termes, votre décodeur TNT pourrait ne voir que la première ou la seconde plage de chaînes, recevoir des signaux non numérotés ou encore, dans de rares cas, ne plus fonctionner du tout. Ironie de l'histoire, alors que la législation impose la présence d'un décodeur TNT au sein des téléviseurs depuis mars 2008, ces derniers pourraient également être atteints. Le problème se manifestera dès lors que l'utilisateur effectuera une recherche automatique ou manuelle des chaînes, manipulation qui sera de toute façon nécessaire à l'extinction du signal hertzien analogique, le 30 novembre 2011 au plus tard.

00C8000001537216-photo-le-logo-du-csa.jpg
C'est le 2 février dernier, jour de l'arrêt du signal analogique en Alsace, que cette modification sur le NIT devait avoir lieu. Ce n'est que sous la pression des groupes audiovisuels comme TF1 ou M6 que la procédure a été repoussée au 5 mai, afin de mieux évaluer les risques liés à cette modification. Une date qui n'est toutefois pas encore définitivement arrêtée.

Les éditeurs souhaiteraient en effet que s'organise une table ronde autour de laquelle services publics (CSA et DGCCRF en tête), éditeurs et constructeurs pourraient discuter d'une certification à mettre en place afin de s'assurer qu'un minimum de français ne soit touché par la modification du signal TNT. Ce laps de temps permettrait également la mise en place d'un éventuel plan de communication, mais aussi et surtout le renouvellement « naturel » du parc de décodeur TNT. L'une des propositions faites pour gagner ce temps supplémentaire serait de supprimer les références aux antennes régionales de France 3 afin d'alléger la table. Une solution radicale et à court terme qui rappelle le manque de préparation de cette opération.

Car à l'heure actuelle et si la modification a effectivement lieu le 5 mai (ce qui semble pour l'instant être l'avis du CSA), ce sont entre 300 000 et 500 000 appareils qui seraient concernés... mais peut être plus ou peut être moins, personne ne peut réellement le dire. Un flou artistique relativement étonnant lorsque l'on sait que les instances publiques ont pris conscience du problème dès 2007, avertissant les constructeurs sans toutefois imposer de modifications matérielles.

A l'heure où le gouvernement tente de rassurer les Français quant au passage au tout-numérique à grand renfort de publicité, les chargés de communication risquent d'avoir du travail supplémentaire...
Modifié le 18/09/2018 à 14h43
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top