Xavier Niel : 10 millions d'euros pour 100 startups

Alexandre Laurent
16 février 2010 à 11h24
0
00B4000000383122-photo-xavier-niel-proc-s-free.jpg
Xavier Niel, principal actionnaire d'Iliad, s'est associé avec l'entrepreneur Jérémie Berrebi (Zlio) pour fonder Kima Ventures, un fonds d'investissement qui ambitionne d'investir dans une centaine de startups d'ici deux ans. La structure sera dotée d'un budget de départ d'environ 10 millions d'euros, qui donnera lieu à des investissements pouvant aller de 5.000 à 150.000 euros dans des sociétés évoluant dans l'industrie de l'Internet, du mobile, des jeux vidéo ou des applications télécoms.

Kima Ventures, qui a déjà contacté plusieurs startups Internet ces dernières semaines, se positionne sur la phase d'amorçage de jeunes sociétés et ambitionne de se montrer plus agile que les fonds d'investisseurs issus du monde de la finance. Elle promet une prise de décision rapide, refuse les entreprises ayant déjà une valorisation élevée et dit souhaiter se positionner comme « un actionnaire minoritaire significatif de l'entreprise financée », sans préciser dans quelles proportions.

Interrogé par nos soins, Jérémie Berrebi indique que certaines des participations déjà prises par ses soins ou par Xavier Niel dans des startups seront intégrées au fonds, la liste restant toutefois à définir. Il confirme également leur volonté commune de créer une sorte d'incubateur virtuel pour les sociétés dans lesquelles ils investiront ensemble et promet l'arrivée, d'ici l'été, d'outils dédiés à leur mise en relation.

« Notre objectif n'est pas seulement de créer un simple fond d'investissement mais un véritable écosystème d'entreprises internationales qui pourront travailler et échanger ensemble. Les sociétés du portefeuille ne profiteront donc pas uniquement de nos fonds, mais surtout de notre expérience et de notre réseau relationnel à travers le monde », indique ainsi Jérémie Berrebi, qui assurera l'essentiel de l'opérationnel au sein de Kima Ventures tout en poursuivant le développement de sa propre société.

Au fait, pourquoi ce nom ? « C'est une espèce d'araignée... idéal pour investir sur la toile, non ? », nous indique Jérémie Berrebi. Les deux partenaires, qui ont déjà quelques investissements communs à leur actif, formalisent ainsi leur ambition de business angels tout comme l'ont déjà fait des entrepreneurs du Net tels que Marc Simoncini (Meetic), Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com) ou Jean-David Blanc (Allociné), qui tous se proposent d'apporter fonds, expériences et réseau aux jeunes pousses, qu'elles soient françaises ou internationales.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top