Xavier Niel : 10 millions d'euros pour 100 startups

00B4000000383122-photo-xavier-niel-proc-s-free.jpg
Xavier Niel, principal actionnaire d'Iliad, s'est associé avec l'entrepreneur Jérémie Berrebi (Zlio) pour fonder Kima Ventures, un fonds d'investissement qui ambitionne d'investir dans une centaine de startups d'ici deux ans. La structure sera dotée d'un budget de départ d'environ 10 millions d'euros, qui donnera lieu à des investissements pouvant aller de 5.000 à 150.000 euros dans des sociétés évoluant dans l'industrie de l'Internet, du mobile, des jeux vidéo ou des applications télécoms.

Kima Ventures, qui a déjà contacté plusieurs startups Internet ces dernières semaines, se positionne sur la phase d'amorçage de jeunes sociétés et ambitionne de se montrer plus agile que les fonds d'investisseurs issus du monde de la finance. Elle promet une prise de décision rapide, refuse les entreprises ayant déjà une valorisation élevée et dit souhaiter se positionner comme « un actionnaire minoritaire significatif de l'entreprise financée », sans préciser dans quelles proportions.

Interrogé par nos soins, Jérémie Berrebi indique que certaines des participations déjà prises par ses soins ou par Xavier Niel dans des startups seront intégrées au fonds, la liste restant toutefois à définir. Il confirme également leur volonté commune de créer une sorte d'incubateur virtuel pour les sociétés dans lesquelles ils investiront ensemble et promet l'arrivée, d'ici l'été, d'outils dédiés à leur mise en relation.

« Notre objectif n'est pas seulement de créer un simple fond d'investissement mais un véritable écosystème d'entreprises internationales qui pourront travailler et échanger ensemble. Les sociétés du portefeuille ne profiteront donc pas uniquement de nos fonds, mais surtout de notre expérience et de notre réseau relationnel à travers le monde », indique ainsi Jérémie Berrebi, qui assurera l'essentiel de l'opérationnel au sein de Kima Ventures tout en poursuivant le développement de sa propre société.

Au fait, pourquoi ce nom ? « C'est une espèce d'araignée... idéal pour investir sur la toile, non ? », nous indique Jérémie Berrebi. Les deux partenaires, qui ont déjà quelques investissements communs à leur actif, formalisent ainsi leur ambition de business angels tout comme l'ont déjà fait des entrepreneurs du Net tels que Marc Simoncini (Meetic), Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com) ou Jean-David Blanc (Allociné), qui tous se proposent d'apporter fonds, expériences et réseau aux jeunes pousses, qu'elles soient françaises ou internationales.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Comparatif caméras HD de poche !
Un logiciel qui améliore les performances des SSD ?
Acer détaille le premier netbook sous NVIDIA Ion 2
Nokia Siemens Networks et Alcatel Lucent retenus pour le réseau Free Mobile ?
RIM dévoile le logiciel Blackberry Enterprise Server Express
[Vidéo] Acer annonce le P300 : prise en main
Adobe : nouveaux détails sur la Creative Suite 5
MWC 2010 : bilan de la première journée en vidéo
Odebian : un live CD Linux pour contrer la Loppsi
Une première mise à jour pour  BioShock 2
Haut de page