Grow VC tente le pari du capital risque collaboratif

15 février 2010 à 17h48
0
Grow VC reproduira peut-être dans le domaine du capital risque et de l'investissement un concept déjà appliqué au microcrédit : celui d'une place de marché dont tous les membres sont susceptibles de placer leurs fonds sur les projets de leurs choix, sans restriction quant aux montants à engager. Le site, qui ouvre officiellement ses portes lundi, envisage également de fournir aux jeunes sociétés les outils dont elles ont besoin pour assurer leur développement.

Basé à Hong Kong, Grow VC reprend donc à son compte l'idée de l'investissement participatif, sur le mode de ce qu'a fait MyMajorCompany dans le domaine de la musique. Une fois inscrit, l'utilisateur accède à une présentation des start-ups qui sont à la recherche de fonds, accompagnée d'un rapide brief et du montant recherché par les entrepreneurs. S'il est séduit, il peut décider de consacrer une partie de son capital au développement de la jeune pousse.

02894734-photo-logo-grow-vc.jpg

75% de la somme investie alimente un fonds géré par Grow VC, les 25% restants étant dévolus aux « frais de fonctionnement » de la structure. L'ensemble des opérations est effectué par le gestionnaire ou par ses prestataires, mais le pouvoir de décision et l'élaboration de la stratégie reviennent aux nouveaux actionnaires.

Si la start-up voit sa valorisation exploser, 75% du retour sur investissement sont partagés entre les différents capitaux risqueurs selon des règles de mérite visant à récompenser ceux qui auront pris les meilleures décisions. En cas d'échec, les fonds mobilisés sont perdus.

Par défaut, l'inscription est gratuite, mais seule la consultation des profils est alors permise. Pour devenir investisseur, il faudra opter pour un abonnement payant, allant de 20 à 90 dollars par mois, le pallier « Expert » conférant la possibilité d'injecter des fonds sans limite de plafonds. Pour référencer leur activité sur la plateforme, les start-ups devront également s'acquitter d'un ticket d'entrée mensuel, avec des tarifs qui démarrent là aussi à 20 dollars par mois.

L'idée de Grow VC partirait du double constat suivant, formulé par Jouko Ahvenainen, cofondateur de Grow VC : d'un côté, « les investisseurs se tournent vers des sociétés plus matures et les commanditaires ont tendance à limiter leurs dépenses », tandis que de l'autre, « les entrepreneurs demandent une compétition accrue et une plus grande transparence sur le marché, tandis que les business angels recherchent des outils leur permettant d'identifier les bonnes startups et de nouer des accords plus facilement ».

Rien ne dit toutefois qu'ils soient à la recherche d'un modèle aussi collaboratif. Jusqu'ici accessible sous la forme d'une bêta privée, Grow VC compterait aujourd'hui quelque 700 membres.

01C2000002894742-photo-capture-grow-vc.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MWC : Microsoft lève le voile sur Windows Phone 7
[Vidéo] Acer annonce le E110 : prise en main
Les premières captures de  L.A. Noire  dévoilées
Kima Ventures : Xavier Niel et Jérémie Berrebi lancent leur fonds d'investissement
Une première mise à jour pour  BioShock 2
Vancouver 2010 : regardez les JO en direct sur votre PC
  Dark Age Of Camelot  : l'Europe gérée par EA / Mythic
Smartbook : l'utilisation du terme interdite en Allemagne
En vidéo : découverte du Samsung Wave et de l'OS Bada
MWC : Nokia et Intel annoncent MeeGo (Maemo + Moblin)
Haut de page